LMDP * Langue maternelle * Documents pédagogiques

Activités de langue française dans l’enseignement secondaire * Périodique trimestriel

http://home.scarlet.be/lmdp

PAGE A REMANIER

 Propositions pour observer et pratiquer la continuité textuelle

Premier degré

J'avais déjà constaté que ma nouvelle voiture consommait vraiment beaucoup. Cette consommation excessive pesait lourd dans mon budget. Pourtant le vendeur m’avait certifié que je partirais gagnant en achetant ce véhicule. En me faisant une telle déclaration, mon garagiste me semblait être tout à fait honnête et objectif. C'est donc en toute confiance que je suis allé lui faire part de mes constatations. Je dois à la vérité de dire qu'il a été très correct avec moi et m’a promis de faire examiner attentivement ma "chère" automobile.

Dans ce petit récit, certaines formes (noms, verbes, adverbes...) sont reprises :

J’avais constaté     mes constatations
ma nouvelle voiture ce véhicule      ma « chère » automobile
consommait beaucoup      cette consommation excessive
le vendeur mon garagiste lui  il
avait certifié      une telle déclaration

Quant au je du narrateur, il est répété:              je devais...   je suis allé...    je dois...

Ou bien il est représenté par d'autres formes:   me (m'a certifié, en me faisant...), moi (avec moi)

                                                                         mon, ma, mes (ma voiture, mon garagiste...)

                                                                       

 

Ce que nous pouvons visualiser,

 

ou bien en surlignant :

 

J'avais déjà constaté que ma nouvelle voiture consommait vraiment beaucoup. Cette consommation excessive pesait lourd dans mon budget. Pourtant le vendeur m’ avait certifié! que je partirais gagnant en achetant ce véhicule. Et en me faisant une telle déclaration, mon garagiste me semblait être tout à fait honnête et objectif. C'est donc en toute confiance que je suis allé lui faire part de mes constatations. Je dois à la vérité de dire qu'il a été très correct avec moi et qu’il m’ a promis de faire examiner attentivement ma "chère" automobile.

 

ou bien en variant la typographie :

 

J'avais déjà constaté que MA NOUVELLE VOITURE consommait vraiment beaucoup. Cette consommation excessive pesait lourd dans mon budget. Pourtant le vendeur m’ avait certifié que je partirais gagnant en ache­tant CE VÉHICULE ! Et en me faisant une telle déclaration, mon garagiste me semblait être tout à fait honnête et objectif. C'est donc en toute confiance que je suis allé lui faire part de mes constatations. Je dois à la vérité de dire qu'il m’ a reçu très cordialement et m’ a promis de faire examiner at­tentivement MA "CHÈRE" AUTOMOBILE.

 

Qu’observons-nous ?

 

*          un verbe est repris par un nom :

constater –> (mes) constatation ;

avait certifié... –> (ces) propos ;

consommer -> (cette) consommation

 

*          un nom est repris

 

soit par un autre nom :

vendeur –> garagiste ; nouvelle voiture –> véhicule –> chère automobile

 

soit par un pronom : vendeur –> lui –> il

 

*          l’information ‘beaucoup’ (adverbe) est reprise par ‘excessive’ (adjectif)

 

*          Des mots comme ce, cette, une telle... mon, ma... assurent également le lien d’une information à l’autre.

 

En résumé :

 

diverses informations (je, constater, voiture, consommer, beaucoup, etc) sont reprises – représentées, relayées... – sous d’autres formes. Ces reprises assurent la continuité, l’unité du texte.

                                  

Dans le texte suivant, quelles formes reprennent

 

Soit la phrase suivante

 

Chez un homme aussi timide, une pareille audace était surprenante.

                                   

Dans la continuité d'un texte, les informations "timide", "audace", "surprenante"... peuvent se retrouver dans une ou plusieurs phrases

           

en amont, par exemple:

                                  

Fonctionnaire toujours docile et effacé, Monsieur Leblanc, à la surprise de tous ses collègues, avait osé traiter son patron d'incapable!

           

ou en aval, par exemple:

                                  

En effet, il avait toujours dit amen à toutes les lubies de son supérieur.

 

 

Quelle(s) phrase(s) pourraient précéder (P) ou suivre (S), marquant le lien - la continuité - avec le(s) terme(s) souligné(s)? Remarquons les formes utilisées: du nom au pronom, du verbe ou de l'adjectif au nom, rôle des déterminants, des pronoms...

 

            1.         En effet, c'est ce jour-là qu'eut lieu la grève de la SNCB. (P)

            2.         Les gosses sont intenables. Heureusement, le temps s'améliore. (S)

            3.         Un touriste japonais devant la tour Eiffel: tu penses bien qu'il aura dégainé son Nikon! (S)

            4.         Pourquoi donc s'est-il abstenu au vote du conseil communal? (S)

            5.         J'ai vu les mêmes modèles au Salon de l'Auto de Francfort. (P)

            6.         J'ai vu les mêmes modèles au Salon de l'Auto de Francfort. (S)

            7.         Elle est tellement énervée qu'elle ne s'en rend pas compte. (P)

            8.         Tu as vraiment décidé de partir pour la Colombie? N'est-ce pas une grave imprudence? (S)

            9.         Ce qu'ils te demandent, tu ferais mieux de ne pas l'accepter! (P)

            10        Ce qu'ils te demandent, tu ferais mieux de ne pas l'accepter! (S)