Astuce !

Pour toute recherche dans LMDP, ouvrez ALPHABET : accès direct à quelque 1000 documents

 

LMDP

 

langue maternelle * documents pédagogiques

 

 

Ressources pour la classe de français dans l'enseignement secondaire

 

 http://docpedagfrancais.be/ *  Écrivez-nous

Échange, recherche, formation

  

ACCUEIL 
Ouvrir un numéro en ligne

ALPHABET

Index de tous les fichiers LMDP

COIN LECTURE

bibliographie, programmes, sites...

LIBRAIRIE

livres recensés depuis janvier 2001

ARCHIVES:

  86 articles parus dans LMDP

JULIBEL, le français d'aujourd'hui : 9000 fiches

Base de données initiée à la rédaction de LMDP

Julibel - recherche * Julibel - mode d'emploi

SOMMAIRE 

numéros parus depuis 1990

 

 

Les brèves de LMDP : décembre 2017

 

Sommaire

1. Pris sur le fait : ça se passe à l'école, au collège, au lycée 

* Évoluer dans un vivier linguistique * Tu m'impliques ; j'apprends !

* Enseignants ados pour élèves séniors * Stimuler le vivre ensemble

2. « Morts esseulés mais inhumés entourés... » (Le Figaro, 16.08.2017)

Le titre de presse :

Quand des couples peu assortis font bon ménage

Florilège, lecture et création 

3. 2017 : Le français, langue vivante...

comme chaque année, des formes nouvelles

La boîte à outils du... néologue ! 

4. Le coin lecture de LMDP 

Jean-Claude Soulages (dir.)
, L'analyse de discours

Boris Cyrulnik, Ivres paradis, bonheurs héroïques

Jérôme Bruner, Pourquoi nous racontons-nous des histoires ?

En guise d'édito

...maîtres et élèves : des connivences partagées...

La relation pédagogique s'est très largement défaite, parce que, pendant très longtemps, elle reposait sur des connivences partagées entre les maîtres et les élèves. Cet espace étant défait, il n'est rempli que par la passion des maîtres, qui fait que, si le maître n'aime pas les gosses, n'a pas de passion, n'a pas le talent, ça marche pas! 

Mais on ne peut pas construire un système sur le génie des individus: je veux dire que moi, je voudrais que l'école aide [il accentue fortement ce mot] les enseignants, alors qu'elle n'aide ni les enseignants ni les élèves.

Le paradoxe, c'est que les enseignants, comme individus, sont d'accord avec ce que je dis, et que, comme corporation, ils sont contre.

François Dubet, sociologue, France-Culture, émission Tout arrive, 30 septembre 2004

 

1

 

Pris sur le fait...

 

Ça se passe à l'école, au collège, au lycée

Pratiques, enquêtes, expérimentations, rencontres...

Je croyais devoir colporter les directives ministérielles. Je transmets beaucoup plus utilement des expériences réussies.

Lorsque je ne peux répondre à la question d'un professeur qu'en le renvoyant à la lecture d'un texte officiel, je suis en situation d'échec.

Jean Georges (chargé de mission, Éd. nat.),  L'Ecole des lettres, 2008-2009, 5-6, p. 111. & p. 114

 a.            « Prof dans le 93 : avoir la chance d’évoluer dans un vivier linguistique. »

Mathilde Levesque enseigne au Lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois.

Elle éclaire dans un livre drôle et érudit l’inventivité langagière des jeunes des cités :

Figures stylées. Les figures de style revisitées par les élèves et expliquées par leur prof

First éditions, 204 p., 12,95€, mars 2017.

Présentation sur France3-régions, 29 mai 2017 : 

Elle avait déjà publié, en janvier 2015

LOL est aussi un palindrome, Journal d'une prof au bord de la crise (de rire)

qui rassemble les plus brillantes reparties de ses élèves, 192 p., 9,95€. Réédition en septembre 2016 dans Points, collection Le goût des mots, 160 p., 5,4€

Éd. First 2017

Éd. first 2015

Réédition. Points 2016

 b.           Qu'est-ce qui sous-tend un projet éducatif  ?          

Judith Grumbach a réalisé le documentaire Une idée folle (durée 1:19:49).

Le film fait ressortir les notions clefs qui sous-tendent les projets éducatifs de ces neuf établissements scolaires, publics ou privés, de la maternelle au collège : personnaliser l’enseignement, motiver l'élève, le rendre créatif, et surtout favoriser sa collaboration et son bien-être. Une vision citoyenne de l’école est au coeur du projet : « un citoyen ne se forme pas avec une heure d’éducation civique par semaine et une semaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme par an», déclare Judith Grumbach !

Ce qui importe et ce qui nous guide, affirme une enseignante engagée dans ce projet, c'est moins le Programme de l'Education nationale que "le programme que tout le monde a en tête" !

 En filigrane, ce message de Benjamin Franklin :

Tu me dis ; j'oublie. Tu m'enseignes ; je me souviens. Tu m'impliques ; j'apprends.

Se procurer le DVD 

c.             Enseignants ados pour élèves séniors !

 

Au Centre scolaire Notre-Dame des Champs, à Uccle, les élèves de 5e qualification, option Techniques sociales, ont vécu une expérience hors du commun dans le cadre du cours d'informatique (3 pér./sem.) : passer du rôle d'enseigné au rôle d'enseignant, en donnant à des seniors - parfois leurs propres grands-parents ! - une initiation à l'informatique !

Original, certes ! Mais combien exigeant : on n'enseigne que ce que l'on connaît bien, que l'on est capable de reformuler de façon adaptée à son public - autant par l'exactitude du "discours didactique" que par le respect, la bienveillance, la patience envers des personnes âgées.

Et combien enrichissant ! Pour les élèves qui, parfois, ont d'eux-mêmes une image négative. Pour les aînés aussi, découvrant la disponibilité et les talents des ados, avec, en prime, une "sortie" qui ouvre leur horizon.

« Je souhaitais que mes élèves puissent s’impliquer et transmettre leurs connaissances, pour les mettre en valeur et qu’ils prennent confiance en eux », déclare Cécile De Nève, leur professeur d'informatique.

Voir compte-rendu de Brigitte Gérard dans Entrées libres 

d.                        Stimuler le vivre ensemble

26 septembre 2017 : quelque 300 élèves bruxellois visitent des lieux de prière de différentes religions, ainsi qu'une maison de la laïcité. Le projetBridges for Peace, organisé par Sant'Egidio, veut stimuler le vivre ensemble, le respect et la connaissance de "l'autre".

C'est une initiative du comité Together in Peace qui rassemble des représentants des cultes et courants philosophiques reconnus. Visite d'une mosquée, d'une synagogue; de deux églises (une catholique, une protestante) et du centre World Revival Center. À la clôture, Place de la Monnaie, témoignage de Mohammed El Bachiri, auteur d'Un djihad de l'amour. . Son épouse, Loubna Lafquiri, est décédée lors des attentats de Bruxelles le 22 mars 2016.

Note sur ce livre, "appel bouleversant d'un musulman à la réconciliation" : 

« Il faut proposer un sacré partageable, un sacré qui soit une arche, un sacré qui n'empêche pas les uns de croire en tel dieu et les autres en aucun dieu. » Abdenour Bidar, Le Figaro, 21.02.2015

retour sommaire & édito

2

 

encensé/détesté, liqueur/venin, tranquille/crispé, Porsche/panier à salade, esseulés/entourés, bulldozer/ talons aiguilles; tempêter/tempérer...

 

« Morts esseulés mais inhumés entourés... » (Le Figaro, 16.08.2017)

Le titre de presse :

 

Quand des couples peu assortis font bon ménage

 

Attirer l'attention du lecteur, susciter son désir de lire, autant par la précision de l'information que par le jeu de l'écriture, telle est la fonction "apéritive" d'un titre de presse, prédiction du texte, promesse d'un manque à combler, comme le précise J.-P. Goldenstein. (.Le français dans le monde, 186, p. 96)

Dans cet article, nous tenterons de montrer comment des couples de mots peu assortis peuvent faire bon ménage dans le titre ; une association qui surprend le lecteur, lui fait découvrir un événement, un personnage sous un angle original, suscite son désir d'en savoir plus.

 

Proposition :

un petit atelier d'écriture, comme entrée en matière et prise de conscience

Au tableau, sont écrits des couples apparemment peu assortis, tels que : encensé / détesté ; poison / remède ; colère ! apaisement ; embrassades / insultes / etc.

« Choisissez un de ces couples, insérez-le dans un titre (10 mots maximum !) qui annoncerait un article sur tel personnage, telle situation. »

Seuls ou en petits groupes; les élèves cherchent un ou plusieurs titres.

Réponses possibles :

Ronaldo hier détesté, aujourd'hui encensé !

Syndicats en colère : Macron tente l'apaisement

Levothyrox : poison ou remède ?

On attendait des embrassades ; ce furent des insultes.

Etc.

Florilège:

Observons quelques exemples glanés dans presse...

Le jeu (le travail) de l'écriture - assemblage habile de termes opposés - va souvent de pair avec un jeu sur le son, le rythme, la syntaxe, l'intertextualité. le pastiche, l'humour, le registre de parole...

Source

Titre

Contexte

Comment  l'opposition est mise en évidence...

J.-C. Lewandowski, son blog Focus Campus, Le Monde, 04.04.2014

Les milliards du foot, la misère de l’université

Campus, dans Le Monde, est le nom de la rubrique "enseignement supérieur".

Équivalence sonore [mi- mi-]; syntaxique (juxtaposition) et voisinage "singulier vs pluriel".

Jean-Dominique Merchet, Libération, 09.05.2007.

 

Les chères vacances du «candidat du peuple»

Sarkozy, élu président, en «retraite» luxueuse à Malte offerte par le milliardaire Vincent Bolloré.

Les guillemets, pour citer les propres paroles du candidat.

Double sens de chères

Dominique Zachary,Avenir Luxembourg,07.04.2001

Dany Ledent tempête,

André Perpète tempère.

Difficultés financières, malaise social à la clinique de Libramont. Réactions de deux responsables politiques.

Juxtaposition. Phrases (de même rythme) en "échelle". Un seul phonème - [t] puis [R] - , et le sens varie !

Jonathan Bouchet-Petersen, Libération, 02.02.2012

Marine Le Pen : sondages au top, soutiens en toc

Elle annonçait de "belles prises" pour  son comité de soutien... Le ton a changé !

L'équivalence de son et de rythme (4 - 4) renforce l'opposition de sens (qualité-pacotille).

Renée-Anne Gutter, corr. à Jérusalem, La Libre Belgique, 03.04.2002

Les chars aux portes de la Nativité

Intervention de l'armée israélienne dans les territoires palestiniens.

Double métonymie ("un mot en évoque un autre"...) pourguerre et paix

Louis Morice, Slate Magazine, 05.12.2012

 

Pétof, l'anar-catho : "Désobéissez !"

Eric Pétetin, chrétien engagé, contre la création de l'aéroport N.-D. des Landes

Surnom sonore, amical. Double apocope familière.

Anar, parce que catho ? Injonction sans nuance

Francis Van de Woestyne,La Libre Belgique,09.04.2014

La liqueur et le venin

Programme de la N-VA :  «impossible, écrit-il, de séparer le redressement économique du séparatisme»

Métaphore de la boisson : vie ou mort, progrès ou repli. Comment accepter une telle politique ?

Armelle Heliot, Le Figaro, 28.11.2015

 

La mort du phénix

Mort du metteur en scène Luc Bondy : souvent malade, chaque fois, il surmontait, se remettait au travail.

Le mythe du phénix : voirLarousse en ligne) Ce mot désigne aussi "Personne (...) unique en son genre" !.

Sophie Coignard, Le Point, 08.02.2017

 

Le croquemitaine en peau de lapin

Cambadélis  (PS), en perte d'autorité, menace d'exclure les députés favorables à E. Macron.

Octosyllabe ]4 + 4]. Les termes opposés sont du registre "histoires enfantines" (choix satirique !)

 

A

À vous de compléter !

 1. Surlignez dans le titre les termes qui s'opposent. 2. Remplissez la colonne de droite.

Source

Titre

Contexte

Comment  l'opposition est mise en évidence...

Isabelle Marchal, La Libre Belgique,13.12.2016

 

Tapis bleu pour idées brunes

Dans le courrier des lecteurs 
Le MR (droite francophone) soutient la NVA (droite nationaliste flamande).

Marie Barbier, L'Humanité,04.02.2015

 

Le stylo plutôt que les pierres

Après des années à dénoncer la machine carcérale, Franck Steiger passe de l’insurrection à la résistance pacifiste.

 

(avec AFP), Le Point, 10.01.2017

 

Et si la fusée se transformait en galère ?

La primaire devait "mettre en orbite" le candidat de la gauche. Mais Mélenchon et Macron séduisent....

 

Jean-Michel Blanquer, Le Point, 14.09.2015

 

 On attendait Montaigne, on a eu Trissotin

Rentrée scolaire : La France  malade d'un faux diagnostic sur les inégalités. On prend des mesures qui les aggravent en abîmant ce qui marche.

 

François Musseau,Libération, 08.10.2017

Mine placide, mots acides

Carles Puigdemont,  malgré son air débonnaire, fut un militant séparatiste de la première heure, nourri de la haine envers Madrid.

 

Catherine Ernens  L'Avenir,05.03.2007

Un bulldozer en talons aiguilles

Anne-Marie Lizin, sénatrice, tête de liste au Sénat, aux élections législatives de juin

 

retour sommaire & édito

 

À vous de créer !

B

Ces situations pourraient être le sujet d'un article dans la  presse écrite.

Composez un titre selon les consignes suivantes

Propositions possibles :

 

1. Dix mots au maximum

2. Deux mots ou locutions de sens opposé

3. Pour un bonus... :

équivalence de son, de rythme, de construction, clin d'oeil intertextuel, humour ou satire... sont les bienvenus.

 

 

[Séisme à Bangkok : deux mille morts]

Les larmes au Pays du Sourire

Etc.

Les élèves apprécient et commentent les diverses "façons d'écrire"...

 

Séisme à Bangkok : deux mille morts.

Football : les  Mauves éliminés

Séparatisme en Catalogne

Marche de nuit mouvementée pour les scouts de Bastogne

Nafissatou Thiam, médaille d'or

Rochefort : le Conseil communal des jeunes

Scapin et Géronte

Etc.

Variante :

les élèves proposent eux-mêmes des situations !

retour sommaire & édito

 

3

Ça passe crème / journalope / Afropéen / trappist /Flectorisez la douleur ! / vidéoverbaliser / Crottodrome / Peintagone / macronocompatible /  capharnaümesque

 

2017 : Le français, langue vivante

 

« comme chaque année, des formes nouvelles...»

 

Il y a 20 ans, sous le titre

« Aujourd'hui, le Mont-Blanc ne sera pas très prolixe »

LMDP avait publié un article sur la créativité lexicale observée durant l'année 1997. "Un grand millésime", disions-nous ! 

Mais c'est ainsi chaque année. 2017 ne fait pas exception. Au lieu de multiplier les citations, nous mettrons l'accent sur la diversité des moyensmis en oeuvre pour créer des formes nouvelles.

Périphrases et mots-valises sont aussi des créations lexicales. Elles valent souvent le détour pour leur intérêt sur le plan du style ou de l'idéologie. C'est pourquoi nous nous y arrêterons plus longuement.

Ouvrons donc la « boîte à outils du... " néologue " !

 

 

Cette boîte à outils

... est à la disposition de tout  usager de la langue

pour effectuer diverses opérations sur des unités du lexique

ou sur des structures déjà en usage courant :

préfixation * suffixation * composition

 sigle ou acronyme * palindrome ou anagramme * apocope ou aphérèse *

emprunt (à une autre langue, à l'argot) * acception nouvelle

périphrase * mot-valise

 

Préfixation

Dégenrer les garde-robes

S. Champenois, Libération, 17.02 : "...la féminité gagne en relief quand tempérée par des codes masculins".

Ou encore :

Fillon : comment l'élection imperdable est devenue ingagnable

Manon Mourgue, Le Figaro, 24.04.

... de l’élection imperdable à la déréliction incontrôlable

Jean-Pierre Denis, La Vie, 16.06.

Brigitte Macron, l'anti-potiche

Anne Fulda, Le Figaro, 25.09.2017

« pourpenser (réfléchir longuement, mûrement) injustement sorti des dictionnaires »

Blog des correcteurs du Monde, 26.04.

L’autohypnose, familière étrangeté

L'Humanité, 03.11 : «Les techniques d’induction en état d’hypnose...»

démentir comme un arracheur de masques

A.Perraud, Mediapart, 27.03. Réécriture de mentir comme un arracheur de dents

Suffixation

Matinalière et matinalier

 Jean Pruvost, Le Figaro; 02.06 : "... votre tour est venu d'entrer dans le Petit Larousse"

Personne qui anime une émission matinale. Les matinaliers d'une radio. Petit Robert 2017   

             Ou encore :                                

SÛRETÉ On vigile votre gare 24 heures sur 24 CHAQUE JOUR

Jacques Drillon, Nouvel Obs, 28.09 : publie un panneau, Gare d'Austerlitz 

"...un mélange de rareté et de coolitude à la Obama "

Christophe Ginisty; La Libre Belgique, 07.07, à propos de langage de Macron

Code du travail : que demandent les patrons ? "Oh! juste quelques medefications" !

Manchette du Canard enchaîné, 23.08

Réduire la vie politique à des clichés, je trouve que c'est médiocriser la démocratie

Gilbert Collard, du FN, RTBF, JT de 19h30, 10.06

Trump, président masculiniste

Beligh Nabli, Libération 08.11.analyse d'une présidence au prisme du genre.

Anonymiser plutôt que pseudonymiser

Avenir, 03.10. Débat sur les soins de santé

 

Composition

« Formation d'une unité lexicale à partir d'éléments qui sont eux-mêmes soit des mots de langue, soit des mots ou des radicaux savants d'origine française, latine ou grecque.» (Larousse en ligne)

 Vidéoverbaliser les automobilistes

Angélique Négroni, Le  Figaro, 12.03.2017 : 1300 caméras balaient les rues de la capitale.

Ou encore :

Le pipeuloscope de Libération passe en revue le zodiaque

 Libération, 22.08 Remarquer la francisation de people.

Emmanuel Macron n'est pas un eurobéat : il s'est engagé à refonder le projet européen

 La Vie, 01.03 Un projet pour protéger davantage les citoyens !

Mossoul, Phnom Penh, Sarajevo... les spécialistes parlent d'urbicides.

Le Point, 16.07

.une école si insalubre qu'on l'a rebaptisée "Crottodrome"

 Nouvel Obs', 24.03. Une école à Marseille, à côté du stade Vélodrome

La coréanologue lève le voile sur la stratégie de Kim Jong-un

La Libre Belgique, 10.08

Collapsologie : désastre mode d'emploi

Le Point, 07.11. "observer notre civilisation en train de s'effondrer"

Au revoir «nègre littéraire», bienvenue «prête-plume» 

Libération, 16.11. "Euphémisation de la langue", précise Le Point (17.11)

De Sebha à Tripoli, des migrants marchandises

Libération, 30.11.2017 Migrants traités en esclaves...

 

Réduction ou remaniement de formes... C'est-à-dire

Apocopes (ex. métro pour métropolitain) ou aphérèses (ex. bus pour autobus)

Sigles (ex. RTBF) ou acronymes (ex. OTAN)  

 Anagrammes (ex. Marie ► aimer) ou palindromes (ex. Noël ►Léon)

Mélenchon à la conquête des électeurs «fâchés mais pas fachos»

Tr. Quinault-Maupoil, Le Figaro, 21.09. Les transfuges du FN... !

Bayrou la provoc'

J.-C.Gaffiot, atlantico.fr 15.06... les écarts de conduite de Bayrou... !

Le combat pour faire payer l’impôt aux Gafa

F. Bouaziz, Libération, 14.09 Google, Apple, Facebook, Amazon...

Les ofnis, la terreur des marins du Vendée Globe 
OFNI

Martin Couturié, Le Figaro, 05.01

Titre de l'émission TV, de B. Chameroy : "l'info retournée"

MACRON = MONARC

Calicot dans le Nouvel Obs' 23.09 :. photo n° 16 de la manif à Paris 

 

retour sommaire & édito

 

l'élégance, la satire...

Mots-valises et périphrases

Plusieurs mots-valises et périphrases, créés cette année 2017, "méritent le détour" pour leur intérêt stylistique ou pour leur teneur idéologique.

Mots-valises

Quelques exemples, d'abord, avec propositions pour le commentaire.

Important ! L'élève commente avec ses mots à lui, de façon intuitive, spontanée. L'objectif n'est pas la maîtrise d'un langage technique. Ne pas confondre épi- et métalinguistique ! Voir 

Source

Citation

Propositions pour le commentaire

Alice Develey, Le Figaro, 04.01 sous le titre Six expressions pour comprendre les Parisiens 

Métrotard : Fait de se précipiter sur le quai du métro pour constater que les portes se referment juste devant vous.

Combien de mots en un ? Pastiche du langage des dictionnaires : "faire séreux pour divertir". Le "vous" concerne le lecteur : "ça t'arrive aussi...!"...

Juliette Deborde, Libération, 05.0. Titre.

Comment «journalopes» et «merdias» se sont répandus sur les réseaux

J. D. : Ces néologismes injurieux stigmatisent une «caste» médiatique jugée élitiste, des accusations portées par l'extrême droite. 

Roger Colombier, Son blog, 22.06 «Les forces de l'argent, ont trouvé leur meilleur allié pour conforter leurs profits.»

Le coup d’État de Macroléon Bonaparte

Deux personnages en parallèle, et le composant macro. Forte charge idéologique de "coup d'Etat"pour assurer le pouvoir de la finance..

Luc Bentz, L'Express, 24.10. Titre

 

L’eurimposture de Marine Le Pen

Elle conteste l'euro et l'Europe. Imposture : Actionde tromper par des discours mensongers (Petit Robert): l'accusation est donc grave !

à toi de commenter ces autres exemples

Nicolas Barotte, Le Figaro, 12.07. Conseil des ministres franco-allemand :pour rapprocher leurs positions

Le tandem «Merkron» cherche à se renforcer

 

Eric Lekane, L'Avenir Luxembourg, 10.04. Titre :

Peintagone, la peinture 100% belge

 

Facebook offre une vidéo-souvenir à Jules B. pour 4 ans de présence. Message:

Vidéo de faceversaire de Jules

 

Karin Tshidimba, La Libre Belgique, 01.02. Titre :

Des Afropéens filant leurs identités multiples

 

Périphrases

Quelques exemples, d'abord, avec propositions pour le commentaire.

Important ! L'élève commente avec ses mots à lui, de façon intuitive, spontanée. L'objectif n'est pas la maîtrise d'un langage technique. Ne pas confondre épi- et métalinguistique ! Voir 

 

Source et contexte

Citation

Pour le commentaire...

Vincent Hugeux, L'Express, 08.08. Aux commandes depuis 1980, Robert Mugabe doit sa longévité à la violence et à la fraude. Titre :

Mugabe, L'Ubu-roi du Zimbabwe

Clin d'oeil intertextuel... pour juger un pouvoir fort. Pour Jarry, c'était la fiction et le comique à gros traits ; ici, c'est la réalité violente et le registre grave de l'acte d'accusation.

Judith Duportail, Nouvel Obs, 08.11. Nadine O. prodigue des conseils de savoir-vivre numérique, forte de son expérience d’assistante de direction.

Nadine O., papesse du savoir-vivre numérique

On n'est pas dans la phraséologie du langage informatique... Ici, l'éloge se teinte d'une souriante irrévérence. à revoir

Nicolas Santolaria,  Le Monde, 21.08 L'estivant de salon surfe, mais sur Internet : "un  poster de palmier sur la porte des toilettes" !

Le globe-trotteur d’appartement

globe-trotteur sous-entend dépaysement, audace ; appartement est inattendu ! Et la périphrase vise effectivement une "espèce bien connue" !

Laurent Joffrin, Libération, 04.01. Critique de la politique de repli et de rejet d'Eric Ciotti, député Républicain (Alpes maritimes). Titre :

Il se voit en Charles Martel provençal

Clin d'oeil au connaisseur en histoire. Libé et Ciotti : ce n'est pas "même combat" !

A. Corbière, France info, 17.05. Hulot ministre : son credo est incompatible avec les orientations économiques du gouvernement.

un ours polaire au Sahara

L'oxymore souligne l'incompatibilité... Pourtant "Hulot est toujours là" fin 2007 !

Olivier Pérou, Le Point, 23.02 Elle a envoyé à une centaine de journalistes une brochure sur son action depuis trois ans. Titre

Ségolène Royal, reine de l'autopromotion

"Royal" "reine" : le patronyme et le surnom ! Le préfixe pour pointer l'égo de Ségo...

à toi de commenter ces autres exemples

Julien Jouanneau ,L'Express, 09.10. Décès de Jean Rochefort. Titre :

le Napoléon du cinéma

 

Valérie Marin la Meslée, Le Point, 23.02. Bernard Pivot a retrouvé ses mémoires...  Le "roi Lire" ouvre la cage de ses souvenirs.,

le roi lire

 

Vincent Tremolet de Villers Le Figaro, 03.11 Contexte : la querelle sur l'écriture inclusive ... « défendre la langue française contre... »

les Trissotin du féminisme

V. par ex.  

Le Soir, 10.11., Commissaire puis député européen, Louis Michel,  quittera la politique en 2019. Titre :

« Un Big Loulou » au cœur tendre

 

Éric Zemmour, Le Figaro, 03.11. Les vieux amis de J.-P. Chevènement (fondateur du Mouvement des citoyens), se font rares... Titre :

Le cercle des patriotes disparus

 

Guy Duplat, La Libre Lire, 06.06. Virginie Despentes publie le 3e tome de Vernon Subutex. Titre :

La Balzac d'aujourd'hui

 

Jérôme Béglé, Le Point, 21.11. Cet écrivain s'est distingué dans tous les genres. La Pléiade lui rend l'hommage qu'il mérite.

Blaise Cendrars, couteau suisse des lettres

 

 

Dans LMDP : périphrases, mots-valises et autres néologismes

Le français, langue en évolution et défi commun * Coup d'oeil sur l''argot 

Des mots nouveaux dans les slogans * Dans le cadre d'un projet école propre 

Création lexicale au premier degré 

La créativité lexicale 1997 : comme chaque année, un grand millésime... 

Les jeunes et la créativité lexicale 

Larousse et Robert : le cru 2016 * Et rétrospective - 19e & 20e siècles sur la néologie 

Le chantier d'écriture de la Présidentielle 2017 : périphrases nouvelles et créations lexicales  [fin de § B & § C]

retour sommaire & édito

 

4

 

 

Le coin lecture de LMDP

 

 

Depuis 2001, la rubrique "livre du mois" de la page lecture de LMDP signale un ouvrage qui nous paraît utile à la formation initiale ou continue, générale ou disciplinaire, des enseignants de français.

Voir, page librairie, toutes les recensions parues sous cette rubrique.

 

Former des lecteurs...

Il n'y a pas d'entraînement type. Il s'agit d'un savoir être questionneur face au texte, savoir être un investigateur, un Sherlock Holmes de l'écrit, et c'est un savoir en question toute sa vie.

Carole Tisset, Le français aujourd'hui, juin 1997, p. 25.

 

Octobre 2017

Jean-Claude Soulages (dir.)

L'analyse de discours

Sa place dans les sciences du langage et de la communication * Hommage à Patrick Charaudeau (coll. Rivages linguistiques)

Pr. univ. de Rennes (PUR), 2015, 150 p., 14 €

Co-auteur, avec D. Maingueneau, de l'excellent Dictionnaire d'analyse du Discours, Seuil, 2002, P. Charaudeau, fondateur du CAD (Centre d'analyse du discours), se voit offrir en hommage ce livre auquel ont collaboré d'éminents spécialistes du langage et de la communication.

C'est dire que l'on trouvera ici un aperçu actualisé des champs, des méthodes et des orientations de la recherche dans ce domaine ; ce qui constitue une précieuse ressource pour la formation des enseignants du secondaire.

Pour terminer, un blâme et un regret. Le blâme : bonnet d'âne pour le relecteur qui laisse en rade quelques lourdes bévues orthographiques ! Le regret : les auteurs observent l'émergence de l'AT - analyse textuelle - à partir des années 70 [v. pp.19-21]. Ignoreraient-ils que les Cahiers d'analyse textuelle des romanistes liégeois (Etienne, Remacle, Delbouille, Grisay & al.) datent des années 59-67 ? Voir A. Lerond (Paris Nanterre) dans Persée. 

Novembre 2017

Boris Cyrulnik

Ivres paradis, bonheurs héroïques

Odile Jacob, 2016, 230 p., 22.90€

Né en 1937 de parents émigrés juifs qui mourront en déportation, il échappe en 1944 à une rafle de la Gestapo ; il sera pris en charge et placé comme garçon de ferme sous le nom de Jean Laborde. "N'ayant pas le droit d'aller à l'école, (...) je me réfugiais dans la rêverie que mes lectures alimentaient" (7). Lire, pour lui, ce sera rencontrer ces héros dont on a besoin "pour se remettre à vivre" (v. 11) : Rémy, de Sans Famille, Oliver Twist, Tarzan, Batman... et aussi ces deux médecins-écrivains - réels, ceux-là ! : Cronin et  Slaughter... - qui l'enchantent, lui, futur et réputé neuropsychiatre.

Le héros sait dire "non" à la mort, à la dictature, au conformisme" (v. 48). Mais il peut aussi se laisser pervertir ! "Planteur de haine et pourvoyeur du pire" (v. 4e couv.), il nous pervertit à son tour par quelques slogans ou  refrains qui nous donnent un sentiment de force et d'appartenance : "en route pour la pensée totalitaire !" (51).

Le résistant, alors, se  tient dans l'ombre(59), refuse le discours dominant fondé sur une pensée binaire où l'appartenance à un clan implique l'ignorance - et le rejet - de ce tout ce qui n'appartient pas à ce clan (v. 113). Et cela mène au drame, car "c'est ainsi que parlent les génocidaires" ( 117). C'est ainsi qu'est totalement nié le sentiment moral, nourri de "l'épanouissante découverte de l'Autre" (123).

L'auteur évoque ensuite à maintes reprises le fonctionnement de la pensée totalitaire dans l'Allemagne nazie, les Pays de l'Est, le Cambodge communiste, où "l'ordre règne quand l'individu n'a ni le désir ni la possibilité de s'exprimer" ( 160) : "Quand le je est fragile, le on sert de prothèse" ! (170) Alors, le langage totalitaire s'impose, à l'abri de toute discussion" (191).

"J'ai changé de héros, écrit-il dans les toutes dernières lignes : j'ai préféré aimer les aventuriers du quotidien que sont les médecins et les écrivains (...) Mes héros ont transfiguré le deuil de mon enfance en lancinant désir de bonheur." (230).

 

 

Décembre 2107

Jérôme Bruner

Pourquoi nous racontons-nous des histoires ?

Le récit au fondement de la culture et de l'identité

Retz, 2010, 112 p., 15€

Une des premières notions mises en évidence par l'auteur est celle de péripétie : "une histoire commence lorsqu'apparaît une sorte de brèche dans l'ordre des choses auquel nous nous attendons" (19) ; alors, le mot intrigue retrouve son sens premier - le lecteur est... intrigué !

Alors, aussi, le récit se fait miroir ou écho de notre vécu, et, paradoxalement, nous construit, nous permet de nous connaître, car "si notre Moi était parfaitement transparent, nous n'aurions pas à le raconter" (57).

Il souligne à ce propos l'intérêt du récit autobiographique, où "les expériences sont filtrées par la langue pour devenir des événements verbalisés" (66). *. Et il ajoute : "La construction de la personnalité ne semble pouvoir se faire sans cette capacité de raconter" (77).

Le chapitre 4, Finalement, pourquoi des récits, tente de répondre à la question du titre : quelle dynamique et quels enjeux dans l'exercice de cet art profondément populaire ?

"La dynamique ne se déclenche que lorsqu'apparaît une rupture dans la banalité : il faut alors y faire face,  la maîtriser..." (79). Et c'est là, précisément, que résident les enjeux : "Les histoires font que ce qui est inattendu nous semble moins surprenant, moins inquiétant : elles domestiquent l'inattendu... ' (ibid.) : "nous avons besoin de cette domestication pour maintenir sa cohérence à la culture dans laquelle nous vivons" (80).

Et notre auteur évoque, à ce sujet, les recherches de Victor Turner, Merlin Donald, Levi-Strauss, Vladimir Propp et autres...., qui ont observé comment les pratiques narratives ont contribué, depuis l'aube du néolithique, au développement du cerveau humain.

* Citation empruntée à Dan Slobin, Verbalized events, 2000, p. 107.

  PS. - Le chapitre 2, Récit de justice et récit littéraire, répond sans doute moins directement à la question du titre. On en retiendra surtout cet excellent parallèle entre deux formes et deux scènes de récit (v. p. ex. 44 & s.v.).

Voir dans Café pédagogique une notice sur l'auteur décédé en 2016 à l'âge de 100 ans.

 

 

LMDP

 

langue maternelle * documents pédagogiques

 

 

Ressources pour la classe de français dans l'enseignement secondaire * Revue trimestrielle

 

 http://docpedagfrancais.be/*  Écrivez-nous

Échange, recherche, formation

 

 

Copie autorisée pour usage pédagogique non lucratif et avec mention de la source

 

ACCUEIL 
Ouvrir un numéro en ligne :

074 & suivants

ABÉCÉDAIRE

Index de tous les fichiers LMDP

COIN LECTURE

livre du mois, bibliographie, programmes, sites...

LIBRAIRIE

livres recensés depuis janvier 2001

ARCHIVES:

  89 articles parus dans LMDP

JULIBEL, le français d'aujourd'hui : plus de 9000 fiches à ce jour.

Base de données initiée à la rédaction de LMDP

Julibel - recherche * Julibel - mode d'emploi

SOMMAIRE 

numéros parus depuis 1990