Astuce !

Pour toute recherche dans LMDP, ouvrez ALPHABET : accès direct à 700 documents

langue maternelle * documents pédagogiques

Activités de langue française dans l’enseignement secondaire * Revue trimestrielle

 http://docpedagfrancais.be/Sitelmdp/ *  Écrivez-nous

Échange, recherche, formation

 

 

 

ACCUEIL
Ouvrir les numéros en ligne

ALPHABET

Index de tous les fichiers LMDP

COIN LECTURE

bibliographie, programmes, sites...

LIBRAIRIE

livres recensés depuis janvier 2001

ARCHIVES:

  86 articles parus dans LMDP

JULIBEL, le français actuel

Base de données initiée à la rédaction de LMDP

Julibel - recherche * Julibel - mode d'emploi

SOMMAIRE 

numéros parus depuis 1990

 

 

 

 

Copie autorisée pour usage pédagogique non lucratif et avec mention de la source

 

Numéro 139 * Décembre 2009 

 

 

Sommaire

1. Christine Franck, La rentrée scolaire 2009: un éventail de textes* 1er degré

2. Chantal Homel, Septembre 2009 - juin 2010: "faire du français" en classe de sixième.

3. Bibliothèque censurée: un débat sur la tribune de LMDP entre Alberto Manguel, essayiste, et Jacques Bompard, Maire FN d'Orange 

Librairies censurées...: un document brut de Pierre Assouline, dans La République des livres, 25 septembre 2009.

4. Emmanuelle Florent, Ados lecteurs de La Fontaine - Découverte et créations, 2e degré

5. L'actualité, déclencheur d'écriture * Observation de quelques textes brefs lus ou entendus en novembre 2009.  2e degré

Editorial

Être en éveil, s'étonner

La philosophie commence toujours par cette découverte de notre ignorance. Nous ne savons pas répondre, alors que nous pensions avoir la réponse et être capable de la donner sans difficulté. // (...) ce n'est pas confortable. Il est beaucoup plus rassurant d'avoir des réponses toutes prêtes, toutes faites. (...) De ce point de vue, la philosophie est toujours « inquiète » - au sens premier de ce terme, c'est-à-dire pas tranquille, pas au repos. On est toujours au calme avec des certitudes. (...) C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on n'aime pas trop les philosophes, dans certains cas: ils nous empêchent d'être endormis, ils nous réveillent. Et, à cause d'eux, il faut se mettre en route. 

Roger-Pol Droit, La philosophie expliquée à ma fille, Seuil, 2004, pp. 30-31.

   

Un éventail de textes sur la rentrée scolaire  

Reconnaître différents types de textes  

Récit et documents: Christine Franck * CSB, Habay (Belgique), premier degré

    textes de toutes sortes: pourquoi, pour qui, comment... * synthèse pour les définir * réinvestissement

Il est intéressant, en début d’année scolaire, de revoir, même brièvement, les différents types de textes.

Pour découvrir les caractéristiques propres à chacun de ces types, je demande aux élèves d’apporter en classe un document écrit évoquant la rentrée scolaire (article de presse, poème, extrait de bande dessinée …) Les journaux et magazines du mois de septembre regorgent de documents de tous genres.

Une fois ce panel de textes constitué (voir annexes), on peut alors  les lire et les comparer. Les questions suivantes peuvent orienter la réflexion :  

1)     Quelle est l’intention de l’auteur du texte ? (Informer, divertir, décrire, raconter une histoire, convaincre, rapporter des paroles, donner des conseils ou des ordres …)  

2)     Quel est le genre du texte que tu as sélectionné ? (Extrait de BD, description, nouvelle, extrait de roman, poème, chanson, lettre, compte-rendu, affiche publicitaire, article de presse…)  

3)     Ton texte s’adresse-t-il à un public bien précis, le destinataire est-il clairement mentionné ?  

Cette première approche terminée, je propose aux élèves d’identifier chaque type de textes à l’aide de la grille suivante :

 

En fin de leçon, en guise de synthèse

je rédige avec les élèves une définition de chaque type de textes. Nous nous limitons à de brèves définitions car chaque type de textes fera ou a fait l’objet d’une étude plus détaillée au cours du premier degré.

 

Le texte narratif  

Un texte narratif raconte une histoire mettant en scène des personnages. Ceux-ci vivent différentes péripéties à travers un ou plusieurs lieux.

Les genres de textes narratifs sont nombreux : roman et nouvelle (policier, fantastique, science-fiction, récit de vie…)  bande dessinée, conte, légende …)  

 

Le texte descriptif  

Ce texte a pour objectif de décrire une réalité : une personne (portrait), un animal, un lieu, un objet, une chose, un état.  

 

Le texte explicatif ou informatif  

Il communique des informations, des explications ou encore des renseignements au lecteur. Son auteur possède un savoir sur un sujet donné et il écrit avec l’intention de transmettre ce savoir au lecteur

Il comporte généralement un titre et des intertitres. Des documents non verbaux peuvent y être inclus : photos, dessins, schémas…  

 

Le texte argumentatif  

C’est un texte dans lequel un auteur expose son point de vue (la thèse) sur un sujet (le thème) dans le but de convaincre le lecteur. Pour développer sa thèse, il utilise toute une série d’arguments.  

 

Le texte injonctif  

Ce texte a pour objectif d’aider le lecteur à accomplir sa tâche. Il donne des ordres ou des conseils pour faire agir.

Il peut s’agir d’une recette de cuisine, de règles d’un jeu, de consignes…  

 

Le texte rhétorique ou poétique  

C’est un texte qui tend à faire naître des sentiments et à susciter des émotions chez le lecteur. Il joue avec les mots (figures de style, sonorités, rythme).

C’est le cas des poèmes, des chansons, des proverbes…

 

Le texte prédictif  

Type de texte qui souhaite informer le lecteur sur le futur.

Exemples : bulletin météo, horoscope…  

 

Le texte conversationnel ou dialogué  

Il reprend les dialogues échangés entre personnages. Ce type de textes peut s’insérer dans un texte narratif.

 

Réinvestissement  

Comme exercice de réinvestissement, je propose aux élèves des textes de tous types et demande aux élèves de les identifier, en justifiant leur réponse par les observations sur chacun des documents.

 

  Début "types des textes"

Annexe 1

 

 

 

Texte et dessins: Auteur : Anne-Catherine Van Santen ; éditeurs : Luc Pire et Ligue des familles * Voir http://users.telenet.be/fanou/adorables.htm 

TYPE DE TEXTE : …………………………………………………………………….......................

 

 

 

 

 

 

Annexe 2

La rentrée des classes

 

Encore tout p'tit

Et v'la qu'tu t'casses

J't'attends à la sortie

D'la rentrée des classes

D'la rentrée des classes

Voir http://www.didierbarbelivien.com/crbst_24.html 

TYPE DE TEXTE : ……………………………………………………………………. ...........................

Début "types des textes" * Début annexes

 

Annexe 3

Conte de rentrée des classes

par Micheline Boland

C'est la rentrée des classes pour les plus petits. C'est aussi le retour de Micheline avec un joli conte de rentrée...

 TYPE DE TEXTE : …………………………………………………………………….

  Micheline Boland, voir: http://homeusers.brutele.be/bolandecrits/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annexe 4

 

Patricia Huon: voir

  Début "types des textes" * Début annexes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 TYPE DE TEXTE : ……………………………………………………………………...........................

  

Annexe 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TYPE DE TEXTE : ……………………………………………………………………................................

 

Annexe 6

Dessin de Sondron, Vers l'Avenir, 1er septembre 2009 

Son site: http://www.sondron.be/

TYPE DE TEXTE : ……………………………………………………………………. ...........................

Début "types des textes" * Début annexes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annexe 7

    

 

 

 

 Sur cet auteur, voir http://www.chartreuse.org/Site/Cnes/RepertoireAuteurs/auteurs.php?ID_auteur=405 

TYPE DE TEXTE : …………………………………………………………………….

Annexe 8

  Marie-Agnès Cantinaux, JDE, Journal des enfants, 28 août 2009, p. 2

Lire l'original: http://www.actu24.be/GED/00010000/12100/12150.pdf

TYPE DE TEXTE : …………………………………………………………………….

  Début "types des textes" * Début annexes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Evelyne Michaux, institutrice à l'école libre de Sart-Dames-Avelines (Belgique)

TYPE DE TEXTE : …………………………………………………………………….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annexe 10

  Vers l'Avenir, Mercredi 2 septembre 2009

TYPE DE TEXTE : …………………………………………………………………….

 

 

 

 

 

 

 

 

11

 

 

 

Boutique de vêtements pour enfants, Pétange, Grand-Duché de Luxembourg 

TYPE DE TEXTE : …………………………………………………………………….

 

 

 

 

 

 

 

 

Nathalie Lemaire, JDE, Journal des enfants, 28 août 2009

Autres articles de Christine Franck parus dans LDMP

D'une chanson (Jacques Brel, Les Vieux) à une autre, choisie, commentée et présentée par chaque élève  Ouvrir

La chanson: explorer la diversité du genre * Rechercher, rendre compte, mettre en spectacle,   Ouvrir 

Composer un carnet de grammaire avec E. Orsenna comme maître d'oeuvre. Ouvrir

 

Début "types des textes" * Début annexes

Septembre 2009 - juin 2010: "faire du français" en classe de sixième

Un parcours en quatre étapes, par Chantal Homel, ISM, Arlon

 

1

Courants d'idées: philo 1

Pourquoi! la philo?

Grèce antrique et ailleurs...

2

Courants littéraires 1

Roman, description, naturalisme

3

Courants d'idées: philo 2

De Descartes à Camus

4

Courants littéraires 2

Théâtre nouveau et nouveau roman

Chaque étape dure autour de six semaines

 

 

 

En préambule...

Ces étapes se conforment au document Compétences terminales (ens. secondaire en Communauté française de Belgique). 

Pour les étapes 1 & 3, voir dans ce document le paragraphe relatif à la lecture: Exercer son esprit critique («Identifier des valeurs (...), interpréter des textes argumentés...») 

Les philosoph(i)es abordé(e)s constituent une première familiarisation pour éviter une trop grande surprise en 1re année du supérieur.  Elle nourrit la réflexion personnelle des élèves et leur permet de développer une pensée fondée sur la lecture des grands textes fondateurs de notre civilisation.

 

Séquence philo (1) : les philososph(i)es antiques  

Bibliographie (utilisée pour philo 1 et pour philo 2) 

Serge Vergez, Denis Huisman, Histoire des philosophes illustrée par les textes, Nathan, Paris, 1966

Jacqueline Russ, Les Chemins de la Pensée. Philosophie, Armand Colin, Paris, 1988

Chsistian Godin, La Philosophie – Antiquité, Moyen-Age, Renaissance – pour les Nuls, Editions First, Paris, 2008

Gaarder, Le Monde de Sophie, Editions du Seuil, Paris, 1995 (pour l’édition française)
 

Contextualisation

1. Le ciel des idées (Le Nouvel Observateur – hors série, n° 32) : chronologie

2. «Reste-t-il beaucoup de babouin en vous ?», texte de M. Onfray, Antimanuel de Philosophie

3. Essais de définition : «A quoi sert la philosophie ?», par François Armanet (Nouvel Observateur, Idem), et quelques disciplines de la philosophie

4. Philosophie, beaux-arts et sciences ?  Cousins ou parents éloignés ?       

   

Décontextualisation

 1 Les Présocratiques ou philosophes de la nature

2 Socrate.  «Socrate à la ciguë», extrait  du Phédon de Platon

    la méthode socratique

3 Platon après Socrate «Le mythe de la caverne», extrait de La République -  le dualisme

4 Aristote : acte et puissance, les 4 causes et le dieu

5 Les Post-Socratiques :

«Lettre à Ménécée» pour les Epicuriens

Les Stoïciens et les Sceptiques

 

 

Recontextualisation

 1  Recherche documentaire et synthèse 

    (par groupes, à la Bibliothèque de l'école et sur Internet) : d’autres philosophies!  

        

        1. La philosophie arabe (Antiquité et Moyen Age)

        2. La philosophie juive (Antiquité et Moyen Age)

        3. Un aperçu de la philosophie chinoise

        4. Les croyances de l’Egypte ancienne

        5.Le Bouddhisme

2 Contrôle de connaissances :

Gaarder, Le Monde de Sophie  (→ l’ère chrétienne)

  début parcours sixième - début philo 1

 * sommaire 139 & édito * début parcours sixième * début philo 1  

Séquence littérature (1) : roman, description, Naturalisme

 

Contextualisation   

1     Qu’est-ce que la littérature ?

      1                 Approches internes

2                 Approches externes

D'après J.-M. Rosier, J.-Louis Dufays..., Littérature - Référentiel - Français 3e-6e secondaire, De Boeck, 2003, 229 p., Parcours et références.

   

2   Roman et description

                                    Source : Idem

 

3   Le XVIIIème siècle, creuset du Réalisme

                                    Source : http://www.ac-orleans-tours.fr/lettres/coin_prof/realisme/precurseurs.htm

 

 Décontextualisation

1 La doctrine naturaliste

2 Le roman littéraire au XIXème siècle

D’après: M.  BAAR et M. LIEMANS, Images du réel. Pour comprendre le réalisme, le naturalisme et le roman de formation. Guide pédagogique, Van In, 2002.

3 Emile Zola

1  Bio-et bibliographie

2  La généalogie des Rougon-Macquart

3 La technique naturaliste : un extrait de Germinal, V, 5 (Folio PP. 344-5 - Poche 333) Lire * Commentaire

[Les femmes avaient paru (...) belle horreur!]

Analyse de ce passage

4   Camille Lemonnier

      1   La question du patrimoine littéraire en Belgique

2  Lemonnier : bio-et bibliographie

3  Analyse de la structure d’Un Mâle

M. Quaghebeur, Balises pour l’histoire des lettres belges, Labor, 1998

 

Recontextualisation  

            Analyse d’Un Mâle

Travail surveillé individuel (un point au choix) ou travail de groupe  

Pistes d’analyse du roman de Lemonnier    

1       Lemonnier, naturaliste belge, est l’héritier de Zola : montrer les caractéristiques de cet héritage, sa technique narrative au travers de 3 extraits d’une page, et comparer avec deux extraits de La Terre de Zola (pp. 100-102, 308-309 (Poche)

2       Un Mâle, portrait de la vie rurale belge au XIXème : décrivez les modes de vie (vêtements, alimentation, travail, croyances, fêtes, etc.)

3       Un Mâle, un  roman du lexique : le roman met en scène non seulement des parlers, mais aussi un vocabulaire recherché, spécialisé, à redécouvrir.

4       D’autres «naturalismes» : Genevoix, Pagnol, en littérature, JC Servais, pour la BD et, pour la peinture, un compatriote, Léon Frédéric.  Partir à la découverte d’autres œuvres qui présentent la nature et l’homme, un peu à la manière du Naturalisme.  Présenter leurs ressemblances et leurs différences.

  * sommaire 139 & édito * début parcours sixième * début littérature (1)

Séquence philo 2 : de Descartes à Camus

Bibliographie : voir séquence philo 1

Remarque: 
La recontextualisation est assurée par la lecture du Monde de Sophie de Gaarder, avec contrôle de lecture, et de Caligula de Camus pour une note de synthèse.

 

Le XVIIe siècle

Contextualisation 

Thomas Hobbes, le maudit, texte de Dominique Lecourt (Nouvel Observateur)

Décontextualisation

 

Descartes :

1                 Note bio-bibliographique.

2                 la méthode

3                 éléments de la métaphysique : le doute

4                 éléments de la physique : la création continuée

5                 la morale provisoire

 

Pascal

1                 Note bio-bibliographique

2                 ses idées

3                 texte : Le divertissement, Pensées, 139 Lire

 

Leibniz

1                 Note bio-bibliographique.

2                 les monades

3                 Le meilleur des monde, la Théodicée ou la justice de Dieu

 

Le XVIIIe siècle

Contextualisation

La vie et les idées au temps des Lumières (Montesquieu, Diderot, en Europe,etc.)

 

Décontextualisation

Voltaire

1                 Note bio-bibliographique.

2                 Voltaire contre Leibniz

3                 texte : Histoire du bon Bramin (in Mélanges –Seconde suite, 1761) Lire

4                 texte : Fanatisme (Dictionnaire philosophique) Lire

   

Entre XVIIIe et XIXe : Schopenhauer, le pessimiste

      1                 Schopenhauer et Kant

2                 Le vouloir-vivre

3                 La morale

 

Le XIXe siècle

Contextualisation 

«La dialectique du maître et de l’esclave», introduction à Hegel et Marx

 

Décontextualisation

Un aperçu des idées de Nietzsche

1                 le retour éternel

2                 le surhomme

3                 Dieu est mort ?  

 

Le XXe siècle

Contextualisation

Heidegger et les existentiaux principaux

Décontextualisation

L’Existentialisme Sartre

1                 Note bio-bibliographique

2                 l’en-soi et le pour-soi : texte extrait de La Nausée

3                 l’existence précède l’essence

4                 la transcendance : texte : «le garçon de café» (L’Etre et le Néant, 1943)

5                 le néant

6                 la morale

                          

                          Camus 

1                 Note bio-bibliographique

2                 la recherche du bonheur

3                 l’absurde : l’excipit de La Peste (1947)

4                 l’homme révolté

5                 la sainteté sans dieu  

Texte d’envoi

  L’amour est-il manque ou plénitude? de André Comte-Sponville (Nouvel Observateur) Lire

  * sommaire 139 & édito * début parcours sixième * début philo 2

Compétence de lecture-écriture

Séquence XXème siècle : théâtre nouveau et nouveau roman

   

1.   Contextualisation : analyse d’extraits  

1.1            Tardieu, La Comédie du Langage  

1.2            Ionesco,  Nôtes et Contre-Nôtes  

1.3            Sartre, La Nausée  

1.4            Simenon, Les trois Crimes de mes Amis

 

2.        Décontextualisation  

Préambule : l’évolution de l’écriture romanesque aux XIXème et XXème  

2.1            "Apprivoiser le nouveau roman" (Enjeux, n°14, 1988)  

2.2             Duras, Moderato Cantabile : analyse du 1er chapitre  

2.3             Perec, Les Choses   (chap.1)  

2.4            Beckett, En attendant Godot : début des 1re  scène de chaque acte  

2.4       Ionesco, La Cantatrice chauve : analyse de la 1ère scène  

2.5       Brecht, La résistible Ascension d’Arturo Ui (le prologue : techniques de distanciation)  

 

3.      Recontextualisation  

3.1            A nos plumes…  La réécriture de l'un des extraits vus en classe… (groupes)  

3.2            Lecture personnelle : Queneau, Zazie dans le Métro  

 

* sommaire 139 & édito * début parcours sixième * début littérature 2

 

 

                                De la même auteure: 

 

Parcours "réalisme" (Flaubert...). LMDP 110 (septembre 2002) Ouvrir

Des "nouvelles" de Maupassant (Hors-série "3e degré", 1990; actualisé en 2004) Ouvrir


 

 

Bibliothèque censurée

 

Alberto Manguel, essayiste, et Jacques Bompard, Maire FN d'Orange : 

Un débat sur la tribune de LMDP

 

Chronologie: 

 

31 mai 2009 

 

L'édito du numéro 137 de LMDP (juin 2009), que nous surtitrons Aujourd'hui la censure, est un extrait du livre d'Alberto Manguel, La bibliothèque, la nuit

 

Aujourd'hui, la censure...!

En mars 1996, le ministre français de la Culture, Philippe Douste-Blazy, mécontent de la politique culturelle du maire d'Orange, membre du parti d'extrême-droite de Jean-Marue Le Pen, ordonna l'inspection de la bibliothèque municipale de la ville. Publié trois mois plus tard, le rapport concluait que le maire avait exigé des bibliothécaires d'Orange qu'ils retirent des rayons certains livres et magazines: toutes les publications que les partisans de Le Pen étaient susceptibles de désapprouver, tous les livres d'auteurs critiques du parti et certaines littératures étrangères (des contes populaires d'Afrique du Nord, par exemple) considérées comme ne faisant pas partie du l'authentique héritage français. 

Alberto Manguel, La bibliothèque, la nuit, Actes Sud, 2006, p. 119.

 

1er juin 2009 

 

Nous envoyons ce numéro 137 par mail  à Monsieur Jacques Bompard, Maire d'Orange, et membre du Front national, ainsi qu'à trois de ses adjoint(e)s impliqués dans l'action culturelle, et nous lui proposons de réagir à l'édito.

 

Vers le 5 juin 2009

 

Un secrétaire de la Mairie nous annonce que "réponse sera donnée sous peu".

sommaire/édito 139 * début bibl.censurée

 

15 juin 2009

 

Le "service communication" de la Mairie d'Orange nous écrit ceci:

 

 

Orange, le 15 juin 2009
Monsieur Jules BRADFER

Monsieur,
Suite à votre message, voici notre réponse au passage de l'ouvrage de M. Manguel qui met en cause la ville d'Orange. Il y aurait beaucoup à dire sur cette affaire, mais nous allons à l'essentiel.


La 1ère phrase du texte de M. Manguel est quand même des plus surprenantes ! En effet, une commune est tout à fait indépendante du Ministère de la Culture et qu'un ministre soit content ou mécontent d'une politique culturelle locale ne saurait avoir la moindre conséquence sur cette indispensable indépendance.


Le procès médiatique qui nous fut fait à cette époque, et dont M.Manguel se fait dans cet ouvrage le relais, reposait moins sur le «rapport», par ailleurs, d'un inspecteur que sur un article en «Une» du quotidien Libération. Ce quotidien nous reprochait d'avoir censuré un certain nombre d'ouvrage [sic] dont il donnait la liste. Or, un constat d'huissier fait le jour même prouvait que ces ouvrages, pour la quasi-totalité, loin d'être absents de la bibliothèque, s'y trouvaient 
depuis plusieurs mois !


M. Manguel fait allusion à un refus d'achat de «contes populaires d'Afrique du Nord». La réalité est tout autre. La bibliothèque de la commune avait projeté d'acheter une vingtaine d'ouvrages de contes pour enfants. Ces titres ne comportaient aucun conte européen et allaient s'ajouter à de nombreux autres titres du même genre déjà achetés. Nous n'avons pas jugé utile de procéder à cet achat et nous avons demandé d'introduire de la diversité dans ce type de commandes.


Pour conclure, aucune «censure», pour reprendre le terme de votre article, n'a jamais été exercée par la Ville d'Orange.
Au demeurant, il n'y a pas une bibliothèque de France qui ne procède à des choix dans sa politique d?acquisition. Nul n'irait qualifier ces choix de «censure» sauf, apparemment, lorsqu'il s'agit de la mairie d'Orange.


Pour notre part, nous invitons vos lecteurs de passage à Orange à se rendre à la médiathèque. Ils pourront constater, par eux-mêmes, qu'on y trouve de tout et pour tous les goûts.


Cordialement,


Le Service Communication

 

13 novembre

Par l'intermédiaire d'Actes Sud, éditeur du livre précité d'A. Manguel, nous invitons celui-ci à clore le débat.


Pour en savoir plus
* sur la politique culturelle de la Mairie d'Orange et du Front National, l'INA donne une information qui nous paraît fiable. OUVRIR 

* sur le livre d'Alberto Manguel, La bibliothèque, la nuit (Rédaction LMDP) OUVRIR

 

sommaire/édito 139 * début bibl.censurée

 


 

La censure, encore. Cette fois, dans les librairies!

 

Quand il s'agit de sectes, de partis politiques, d'idéologie raciste... et même de pédagogie!

Pierre Assouline, " La république des livres" - dans le journal Le Monde * 25 septembre 2009 Lu sur son blog 

[mise en paragraphes, intertitres : rédaction LMDP]

Ces librairies prodigues en renseignements généreux

Il ne faut plus dire que la police ne s’intéresse pas à la littérature. D’abord ce n’est pas gentil. Ensuite c’est faux. Certains fonctionnaires de police en savent davantage sur la rentrée littéraire que nombre de critiques. Ceux du SDIG (Service départemental de l’information générale) près le DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) improprement appelés * “R.G.” (Renseignements généraux). 

 

* R. G.

En savoir plus 

 

Visites discrètes 

Ceux-là auscultent l’opinion en permanence ; parmi ceux affectés à la veille des médias, les intellos de la cellule littéraire surveillent particulièrement l’édition. Régulièrement, ils appellent ou visitent avec toute la discrétion requise leurs contacts dans les librairies. Elles sont le stéthoscope idéal pour prendre le pouls de l’opinion. Il n’est pas de meilleur reflet de la tendance et de l’esprit du temps. Pour artisanal qu’il soit, l’outil est plus fiable que les listes de meilleures ventes. 

 

Partis politiques, islam...

Un libraire du Nord témoigne de leurs centres d’intérêt actuels : « Les personnalités politiques mises en cause dans des essais ou des enquêtes, surtout celle de Antonin André et Karim Rissouli  * Hold-uPS, arnaques et trahisons  sur le bourrage des urnes lors des élections aux PS qui incrimine particulièrement Martine Aubry. Sinon, ils s’intéressent en permanence à tout ce qui a trait aux religions, l’Islam surtout. Ils vont jusqu’à se renseigner sur l’accueil réservé à l’album de bande dessinée-enquête de Mohamed Sifaoui et Philippe Bercovici sur Ben Laden dévoilé. »

 

 

 

 

 

* Hold-uPS...

 En savoir plus

 

 

Cachez-moi ce Mein Kampf !

En banlieue parisienne cette fois, c’est un grand libraire auprès de qui les policiers lettrés s’inquiètent des ventes de * Mein Kampf, le bréviaire d’Adolf Hitler dans son édition originale des Nouvelles éditions latines : « Ils veulent savoir s’il y a des poussées de fièvre mais non, on en vend une soixantaine d’exemplaires par an avec une grande régularité. On n’a pas le droit de l’exposer, ni sur une table ni en rayon, mais si on nous le demande, nous n’avons pas le droit de ne pas le vendre, d’autant que nous l’avons toujours en stock ». On verra ce qu’il en sera dans six ans lorsque, les droits du livre tombant alors dans le ** domaine public, chacun voudra y aller de son édition, plus ou moins bien annotée. 

 

 

 

* Mein Kampf

En savoir plus

 

** Domaine public

En savoir plus

 

 

Pédagogues malmenés

Il est vrai que tous les lecteurs ne sont pas animés des meilleures intentions : une plainte fut finalement déposée par cette grande librairie du Pas de Calais après que son service de sécurité eut fini par mettre la main sur ce client qui n’entrait que pour vriller et lacérer discrètement les livres de * Jean-Paul Brighelli, pamphlets dénonçant la faillite du système scolaire français, afin de les rendre invendables.

 

* J.-P. Brighelli

1 - En savoir plus

 

2 -  Débat avec Ph. Meirieu.(lire)

 

Un petit air de délation

Les libraires hésitent parfois à collaborer à ce qui pourrait s’apparenter à de la délation puisqu’on leur demande d’espionner le comportement de leurs clients ; généralement, leur sens civique l’emporte et résout le cas de conscience puisqu’il en va de la sécurité collective. D’autant que tous ne savent pas toujours qui ils informent. Ainsi ce libraire de l’Hérault : « Depuis des années, je réponds par téléphone aux questions  d’un enquêteur d’un institut de sondage sur l’accueil fait par mes clients à des livres aux sujets sensibles ; bizarrement, c’est toujours le même qui m’appelle et ses sondages, je ne les ai jamais lus dans les journaux… »

Dans cette librairie de l’Est, l’enquêteur a fini par lui-même se dévoiler : après avoir fréquenté l’endroit pendant des mois à la recherche exclusive d’ouvrages ouvertement consacrés aux sectes, et à d’autres diffusant sous camouflage les idées de la scientologie, il a mis en garde le libraire contre la dangerosité de la chose non sans avoir décliné son identité. C’était un envoyé de la préfecture. Il glanait souvent entre les rayonnages des informations sur les adeptes. Il savait que nul lieu mieux qu’une librairie n’est si prodigue en renseignements généreux.

En savoir plus sur Pierre Assouline 

Ados lecteurs de La Fontaine

Récit d'Emmanuelle Florent, 2e degré, CNDB Virton (Belgique) 

La fable comme genre littéraire pour aboutir à une réécriture « originale »

 

Comment se réapproprier des textes qui, pour nos élèves du XXIème siècle, sont souvent méconnus ?

Par un parcours qui part du 17ème siècle et qui arrive bien jusqu’à eux dans leur quotidien.

Réécriture et interprétation d’une fable : tel était le titre de la dernière séquence d’un parcours sur la fable.

 

Compétence ÉCRIRE

Un travail de réécriture après avoir lu divers textes de La Fontaine a été demandé aux élèves de troisième année. Il s’agissait d’un travail de recontextualisation de la matière.

Un atelier écriture a d’abord débuté en classe. Il s’agissait pour les élèves de choisir un texte dans le portefeuille de textes de La Fontaine qui avait été distribué aux élèves en début de parcours.

Trois propositions avaient été données :

-        Soit inverser la morale ;

-        Soit actualiser la fable (contexte, personnages, vocabulaire propres au XXI siècle) ;

-        Soit transposer la fable dans un autre lieu (pays étranger, …).

Après le choix du travail, les élèves ont également dû choisir de la forme sous laquelle ils allaient présenter la fable :

-        soit en vers ;

-        soit en prose ;

-        soit sous forme de bande dessinée ;

-        soit sous forme de lettre.

 Une grille d’évaluation leur a bien sûr été donnée. Voir ci-après

 

Réécriture et interprétation d’une fable

Séquence de réinvestissement

1. 
Finalement, un travail de réécriture vous est demandé comme recontextualisation ou réinvestissement de la matière.

Pour cela, une dernière heure de cours sera consacrée à la mise en route de la production. L’atelier d’écriture débutera donc en classe et s’achèvera à domicile afin de compter ce travail comme devoir. Vous sélectionnerez une fable du corpus de textes de La Fontaine rassemblés pendant les cours précédents. Vous choisirez également parmi les propositions suivantes :

1.                 Soit inverser la morale ;

2.                 Soit actualiser la fable (contexte, personnages, vocabulaire propres au XXe siècle) ;

3.                 Soit transposer la fable dans un autre lieu (pays étranger…).

 Ensuite, vous chercherez un titre adéquat et vous déciderez de la forme sous laquelle vous présenterez cette fable :

1.     En vers ;

2.     En prose ;

3.     Sous forme de bande dessinée ;

4.     Sous forme de lettre.

         Critères d’évaluation :

1.

Respect de la structure d’une fable et de ses caractéristiques.

 

4

2.

Pertinence du thème de réécriture.

 

1

3.

Respect et maîtrise de la forme choisie.

 

3

4.

La langue :

- Construction des phrases

- Orthographe

- Conjugaison

- Vocabulaire

 

2

2

2

2

5.

Respect des consignes : délai, forme demandée …

 

2

6.

Soin, écriture, propreté.

 

2

début La Fontaine * sommaire et édito 139

2. 
Lecture de la fable en question à haute voix.

 Compétence PARLER

Le travail terminé, chacun est venu présenter son travail « original » devant les autres. Il s’agissait dans un premier temps d’expliquer leurs choix et dan un second temps de lire à haute voix en interprétant au mieux, le texte ainsi créé.

Cette finalisation du parcours sur la fable m’a semblé enrichissante pour les élèves parce qu’en partant d’un contexte historique, ils sont arrivés à se réapproprier un auteur comme La Fontaine qui leur semble de plus en plus désuet, méconnu, hors du temps.

Beaucoup d’entre eux ne connaissaient que de nom La Fontaine, certains n’ont jamais récité quelque fable durant l’école primaire, certains connaissaient la morale de quelques fables sans savoir d’où elles pouvaient provenir.

 

Retour en arrière : La fable comme genre littéraire

Référence aux différentes fiches du 2ème degré :

-        Fiche 1 : Dans une situation-problème significative, comprendre la visée argumentative d’un texte argumenté pour informer et convaincre un public déterminé.

·   Comprendre la visée argumentative d’un texte (son objectif, son destinateur, son objet, …) ; comprendre pourquoi La Fontaine a écrit ses fables…

·   Opérer une recherche documentaire

-        Fiche 2 : Dans une situation-problème significative, réécrire pour un tiers ou pour soi-même un texte source (oral, écrit ou visuel), en vue de le raccourcir, d’en rendre compte, de le développer, de l’imiter.

·   Réécrire une fable

-        Fiche 4 : Dans une situation-problème significative, comprendre et interpréter un texte littéraire, porter une appréciation personnelle sur le texte et faire part de sa lecture par divers moyens d’expression.

·   Comprendre la fable en tant que genre littéraire

·   Lire, dire et interpréter une fable

·   Comprendre un texte littéraire

-        Fiche 6 : Construire une réflexion sur la langue.  

 *****  

début La Fontaine * sommaire et édito 139

Ce parcours sur la fable s’est divisé en 5 séquences 
qui apportent chacune une compétence pour arriver au travail final de réécriture :

 

S1 : Dans la jungle des genres…

Mise en situation : Lecture de quatre textes pour en donner les différences au niveau du genre.

Nous avons ainsi pu donner les caractéristiques du conte, de la légende, du mythe et enfin de la fable.

 

S2 : La fable à travers le temps.

Découverte du contexte dans lequel écrivait La Fontaine. Nous avons fait visionner le film « Le défi »* qui nous a dépeint un portrait intéressant de La Fontaine.

*Un film de Daniel Vigne avec Lorant Deutsch, Philippe Torreton, Jocelyn Quivrin, Julien Courbey et Sara Forestier

(France)

Genre : Drame, Historique - Duree : 1H40 mn

 

Dans ce film, nous avons pu constater que La Fontaine s’était largement inspiré d’auteurs comme Phèdre ou Esope. Les élèves ont alors fait une recherche pour replacer tous les fabulistes connus sur une ligne du temps.

 

S3 : Le schéma narratif dans la fable.

A partir de 3 fables, nous avons analysé la structure de la fable, les décors, les différents acteurs, l’intrigue ainsi que le dénouement.

Nous avons dressé le schéma narratif de plusieurs fables.

 

S4 : L’argumentation dans la fable.

Ensuite, nous avons recherché des fables qui parlent du loup et avons repéré les différentes morales, les caractéristiques du loup, les implicites …

 

S5 : Réécriture d’une fable.

 Une séquence sur le schéma narratif et sur l’argumentation dans la fable a aussi été donnée pour faciliter le travail de réécriture évoqué en début de parcours.

 Pour conclure

Un parcours enrichissant qui a pu d’une part faire connaître le genre de la fable aux élèves qui le connaissent de moins en moins. Ce genre est en effet abordé à l’école élémentaire par des interprétations, récitations de fables de La Fontaine.

Ensuite, ce parcours a permis aux élèves  de situer un auteur dans son époque. Cela a aiguisé leur sens de l’observation des mots, des costumes, des idées de la période du 17ème siècle.

La réécriture a pu faire sortir toute la créativité de chacun. Chaque travail était unique parce que les combinaisons possibles étaient variées et nombreuses.

 

Bibliographie :

 Ce parcours a pu voir le jour grâce à l’aide de Valérie Paul, professeur de français à Bastogne qui m’a gentiment montré sa propre séquence sur la fable.

 -                  CANVAT, K., VANDENDORPE, Ch., La fable, vade-mecum du professeur de français, coll. Séquences, Didier Hatier, Bruxelles, 1993.

 -                  Id., La fable, coll. Séquences, Didier Hatier, Bruxelles, 1993.

 -                  DEZUTTER, O., HULHOVEN, T., La nouvelle, coll. Séquences, Didier Hatier, Bruxelles, 1989.

 -                  LA FONTAINE, Fables – Bibiocollège ; Classique Hachette.

 -                  Sites internet :

                 Pour les textes :  www.lille.iufm.fr  et  www.lafontaine.net      www.enseignons.be  

début La Fontaine * sommaire et édito 139

   Autres articles d'Emmanuelle Florent parus dans LMDP

Des mobiles au plafond: textes "en l'air" pour s'affirmer * 1er degré * Faire du français et du dessin Ouvrir

Activités d'expression autour du roman de Claude Raucy, Le Doigt tendu, 1er degré. Ouvrir

Le carnaval du mardi-gras: contage de légendes * 1er d. Ouvrir

Fragments d'humanités: des ados exposent... Ouvrir 

 


L'actualité, déclencheur d'écriture

Observation de quelques textes brefs lus ou entendus en novembre 2009

Deuxième degré

quelques événements survenus en novembre 2009 * comment les médias les rapportent, et propositions pour la lecture ou le débat

Objectifs:

1. LIRE * Observer la diversité et l'efficacité des moyens d'écriture dans les médias

2. PARLER * Susciter l'intérêt pour l'actualité et favoriser à la fois esprit critique et engagement dans le débat 

3. ÉCRIRE * Pratiquer et évaluer en commun quelques essais de formes brèves faisant écho à l'actualité.

Mode d'emploi: note pour l'enseignant.

1. Il n'est pas nécessaire de passer tous les exemples en revue. Choisir ce qui s'accorde au niveau et aux intérêts.

2. L'enseignant peut "copier*coller" seulement la colonne de droite à l'intention des élèves, celle de gauche lui étant réservée. 

3. Rappel: heureux l'élève s'il sait que l'enseignant accueille et prend en compte ses questions et ses impressions!

 

Novembre 2009

1

2

3

4

Chirac va comparaître...

¯

5

6

7

8

9

10

11

Sarkozy : mur de Berlin...

¯

12

Nouveau film d'A. Resnais

¯

13

14

Les Bleus battent l'Irlande

¯

15

A H1N1: le vaccin...

¯

16

Paris: bagarre pour des euros

¯

17

Mésentente au PS français 

¯

18

19

Les Bleus qualifiés!

¯

20

Arlon: revue théâtrale

¯

21

22

23

 

 

24

Herman Van Rompuy

¯

25

 

26

27

 

28

29

Les Bleus qualifiés (bis)

¯

 

30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chirac appelé à comparaître...

Le Canard enchaîné, 04.11.2009, à la une

Jacques Chirac comparaîtra pour l'affaire des emplois fictifs à la Marie de Paris dans les années 80... 

Manchette sur deux lignes:

 

Après avoir épuisé une génération de magistrats, il est finalement rattrapé.
Chirac, le repris de justesse

 

Comprendre:

canard (terme d'argot), comparaître, emploi fictif, manchette, de justesse, repris de justice...

Lire:

Quel moyen d'écriture, ligne 2 ?

retour au calendrier

Sarkozy au mur de Berlin...

 

Le Canard enchaîné, édito d'Éric Emptaz, 11.11.2009

Le président N. Sarkozy affirme avoir été à Berlin le 09.09.1989 pour abattre le fameux mur! Titre de l'édito

Le casse-muraille (1)

 

Autres formules du Canard, même date:


Sarko à Merkel: J'étais le premier à Rethondes... le 11 novembre 1918 !  (2)
Sarko, l'homme qui tire à lui le rideau de fer
(3)
Sarkozy: "Ich bin ein Baratineur !"
(4)

 

Comprendre

édito(rial), casse-muraille, tirer à soi la couverture, baratineur...

[Casse-muraille: nom d'un jeu créé en 1994. Le Passe-Muraille, roman de Marcel Aymé, 1943]

 

Un peu d'histoire:

le rideau de fer, Rethondes, J.-.F. Kennedy à Berlin le 23 juin 1963

 

Des astuces d'écriture: 

un son pour un autre (1), hyperbole (2), réécriture parodique (3 & 4)

retour au calendrier

Nouveau film d'Alain Resnais

Marc Godin, Bakchich.info 10.11.2009

Titre et chapeau de la recension: 

 

Les Herbes Folles : Alain Renaît


De drôles de personnages laissent vagabonder leur imaginaire et leur libido. Le film foufou d’un gamin de 87 ans. Primé à Cannes.

Comprendre

Chapeau, recension, libido, vagabonder, primer...

Un mot sur ce film, sur A. Resnais

 

Lire

"renaît", "foufou", "gamin de 87 ans": champ lexical de la vitalité

retour au calendrier

Les Bleus battent l'Irlande

Peter Muhly, Libération, 14.11.2009

Irlande-France, 1-0, match de barrage pour accès à la coupe de Monde de football. Titre. Chapeau.

 

Un bol d'Eire pour les Bleus
L'équipe de France l'emporte 1-0 lors du match aller des barrages qualificatifs pour le Mondial 2010.

 

Comprendre:

Eire, bol d'air, avoir du bol (allusion au but chanceux des Bleus), match de barrage...

Lire

Jeu sur le son [eR] Fusion de bol d'air et avoir du bol

Métonymie: "bleus" pour équipe de France (v. col blanc, 'fine lame'...)

 retour au calendrier

A/ H1N1: le vaccin...

Eric Favereau, Libération, 07.11.2009 (vaccin et opinion publique...). Titre. Chapeau

Ce vaccin que je ne saurais voir


La majorité des Français se méfient des injections antigrippe A alors que la campagne gouvernementale doit débuter jeudi.

Un peu de grammaire...

'se méfient' : accord selon la forme ou selon le sens?

D'un texte à l'autre:

clin d'oeil au lecteur (expert)

Réécriture d'un vers du Tartuffe de Molière (Acte 3, sc. 2)

retour au calendrier

Paris: bagarre pour des euros

X., L'Express, 14.11.2009.

[Coup de pub d'un site commercial sous la tour Eiffel: on offre des billets... C'est l'émeute... Titre. Chapeau]

Pas de pognon gratuit, mais des gnons
Déjà contestable et contestée dans son principe, une distribution de billets sous la Tour Eiffel a dégénéré après que la préfecture l'a interdite.

NB: Même procédé dans Libération du 16.11.2009, titre: La course au pognon finit en gnons

La grammaire du titre

Absence de verbe (ici, et quelques autres ci-dessus et ci-dessous). Pourquoi? Plus bref... plus vivant...

 

Registre de parole et... musique!

Des mots familiers unis par la rime et le sens.

Jeunes ou moins jeunes connaissent d'autres mots désignant l'argent, Lesquels, par exemple?

retour au calendrier

Mésentente au PS français 

Revault d’Allonnes David, Libération, 17.11.2009. [Querelles internes au PS, en France. Titre. Chapeau]

Royal et Peillon exaspèrent, les socialistes désespèrent 

La polémique déclenchée par la venue de l’ex-candidate à la réunion de son ancien fidèle est montée d’un cran hier. Au grand dam des dirigeants du parti.

Comprendre

Quels équivalents pour: querelle, polémique, exaspérer, monter d'un cran, au grand dam...?

Lire

Equivalence de structure (sujet + verbe), de son [eR], de sens [idée de 'contrariété'...] et de rythme dans deux phrases juxtaposées.

retour au calendrier

Les Bleus qualifiés!

Robert Maggiori, Libération, 19.11.2009. [Equipe de France de football qualifiée (1-1) contre l'Irlande pour la Coupe du Monde: faute de main de T. Henry pour le but égalisateur. Titre. Chapeau]


Les Bleus, oh la main !
Au bout d’une soirée à suspense et grâce à un but douteux, la France élimine l’Irlande et se qualifie pour le Mondial 2010.

 

NB: Autres échos ironiques dans la presse: La Main de Dieu, La main de la délivrance pour les Bleus, Henry donne un sacré coup de main aux Bleus

 

A l'écoute, c'est ambigu!

Découvrir l'ironie, l'antiphrase

Ce qu'on lit - «oh la main!» - exprime le reproche, le désaccord

Ce qu'on peut aussi entendre - «Haut la main!» - est très ironique pour une équipe médiocre qui ne méritait nullement la qualification.

(On exprime ainsi le contraire de ce qu'on dit...)

retour au calendrier

Arlon: revue théâtrale

[Arlon (Belgique): Annonce du spectacle annuel de Pierre Graas "La revue arlonaise". Titre de la revue:]


Des procédés de l'humour...

Graphisme: mise en pièce(s) (c'est le cas de la dire!) du toponyme par l'insertion en couleur différente de deux lettres pas très... décentes.

Il y a aussi ce qu'on entend: idée de retour en arrière (à reculons), ce qui sied bien pour une rétrospective théâtrale.

retour au calendrier

Herman Van Rompuy, président du Conseil européen

CLOU, La libre Belgique, 24.11.2009,  p. 8. 
Herman Van Rompuy, premier ministre, nommé président du Conseil européen. Il laisse à son successeur, le problème épineux de BHV, circonscription Bruxelles - Hal - Vilvorde ! 
 

Astuces...

Bye, bye: registre de parole? 

Trois initiales qui font tilt chez les politiques: un mot sur ce problème ("plus compliqué que prévu"...) 

Quelles hypothèses sur le symbolisme de la couleur rouge?

retour au calendrier

 

Les Bleus qualifiés (bis)

France Culture, émission Les Papous dans la tête, 27.11.2009: séance publique d'écriture humoristique au Havre. Lucas Fournier, écrivain, fait allusion à la faute de main du footballeur Thierry Henry qui vaut à la France sa qualification pour le Mondial

(...) un coup de main jamais n'abolira le hasard (...)

Le public aussitôt applaudit: il a saisi "la finesse"!

LF réécrit en effet un vers célèbre de Stéphane Mallarmé: Un coup de dés jamais n'abolira le hasard. 

Autre effet comique: SM évoquait gravement la création artistique. LF évoque un fait bien prosaïque!

retour au calendrier

 

Pour une synthèse...

 

Voici différents procédés d'écriture.

 

* emploi d'homonymes (ou de paronymes)

* équivalence de sons (qui se répètent)

* équivalence de structure grammaticale

* réécriture avec effet comique (pastiche, parodie)

* travail sur le graphisme (langage non verbal)

* choix d'un registre de parole (familier... soutenu...)

* création de mot (néologie)

* satire (liée à l'idéologie)

Dans quels textes avons-nous pu observer l'un ou l'autre de ces procédés ?