Astuce !

Pour toute recherche dans LMDP, ouvrez ALPHABET : accès direct à 700 fichiers

langue maternelle * documents pédagogiques

Ressources pour la classe de français dans l'enseignement secondaire * Revue trimestrielle

 http://docpedagfrancais.be/*  Écrivez-nous

Échange, recherche, formation

 

 

Copie autorisée pour usage pédagogique non lucratif et avec mention de la source

 

ACCUEIL
Ouvrir un numéro en ligne

ALPHABET

Index de tous les fichiers LMDP

COIN LECTURE

bibliographie, programmes, sites...

LIBRAIRIE

livres recensés depuis janvier 2001

ARCHIVES:

  86 articles parus dans LMDP

JULIBEL, le français d'aujourd'hui

Base de données initiée à la rédaction de LMDP

Julibel - recherche * Julibel - mode d'emploi

SOMMAIRE 

numéros parus depuis 1990

 

 

Publiés en version "papier" de septembre 1993 à mars 2004, les numéros 074 à 116 de la revue pédagogique LMDP seront progressivement mis en ligne.

Une cinquantaine d'articles parus dans cette série sont déjà sur notre site Internet : voir la page sommaire (titres en couleur rouge) ou la page archives. * Suivre cette mise en ligne

 

Numéro 087 - Décembre 1996

mis en ligne : février 2015

 

Sommaire

1. ANDROMAQUE de Jean RACINE et la problématique du deuil  

2. Graffiti, de l'or dans l'ordure

3. L'expression écrite et orale au premier degré

4. Rédaction d'une lettre de candidature à partir d'une petite annonce

5. Ouvrir des livres, ouvrir la porte de la classe...: le défi-lecture

6. Un poète, ça vit comme nous ?

7. Le français, langue vivante... - Le Petit Larousse (P.L.I.) de 1997

Édito

Contact...

(Le récit évoque la journée du 22 mars 1968 à Nanterre. C'est un prélude à mai 68.)

[Le contact avec l'élève...]
Un professeur n'a pas besoin d'ouvrir la bouche pour être "intéressant". Il lui suffit d'écouter. (p. 7)
 

[Le contact avec les collègues...]
Dans les échanges d'idées, ce qui manquait, ce n'était pas les idées, mais les échanges. (p. 212-213)

Robert Merle, extraits de son roman Derrière la vitre, Gallimard, 1970
 

 

ANDROMAQUE de Jean RACINE et la problématique du deuil

Article déjà mis en ligne

Graffiti, de l'or dans l'ordure

Article déjà mis en ligne

 

L'EXPRESSION ÉCRITE ET ORALE AU PREMIER  DEGRÉ

Récit de Françoise Gendebien, et production écrites d'élèves, ISF, Virton

 

D'abord le désir...

Bien que de nombreux efforts soient effectués, la part de l'écriture et de l'expression orale spontanées se trouve assez réduite. Et pourtant, chacun d'entre nous est confronté aux lacunes de nos élèves dans ces domaines. Aussi est-il primordial de les favoriser, de les promouvoir.

Une plage est donc aménagée pour l'atelier d'écriture dès la première année et poursuivie en seconde. Le premier obstacle pour l'élève est de se trouver face à une page blanche «qu'il doit couvrir"! Le point de départ est donc de lui offrir le goût, l'envie, le désir et l'intérêt d'écrire.

A cet effet, de nombreux outils existent: Plumes, des articles de la revue ID, de la revue Langue maternelle - Documents pédagogiques... Pourquoi ne pas utiliser ces documents bien utiles?!

Tout le succès de la production s'attache au climat à installer. Une atmosphère de confiance, de détente, où professeur et élèves s'impliquent mutuellement dans un seul voyage - celui de l'écriture - apporte une réelle satisfaction: celle de constater que chacun est capable de créer, de produire un texte.

De la musique, des exercices préalables comme les cadavres exquis peuvent aider à engendrer cette ambiance de bien-être.

Arrivés à ce stade, les exigences peuvent s'ajouter et les corrections être effectuées. Ensuite, l'auteur est invité à recopier sa réalisation sur une feuille de couleur: il peut même l'illustrer selon son goût: collages, dessins...

Du texte écrit au texte dit

On passe alors au stade de l'expression orale, où chacun offre son texte, sa création.

Pour réaliser cette étape - qui prolonge en fait la précédente - nous nous rendons au sein de notre petit théâtre. Là, une invitation au respect et donc à l'écoute de chacun se révèle plus que nécessaire.

Puis, au fur et à mesure des interprétations, chacun s'implique davantage et se prend au jeu!

A partir de ce moment, on arrive au stade de la communication, c'est-à-dire que deux élèves se partagent une phrase de leur texte à tour de rôle et construisent ainsi une nouvelle production.

Tout au long de cet exercice, il faut veiller à une attitude d'ouverture. Dès lors, une mise en scène peut être envisagée.

*

Chaque texte d'élève se conforme à différentes "règles du jeu", clairement proposées, et qui feront de la page un espace où contrainte et liberté vont "féconder la création". En voici deux, (à l'échelle 1/2):

 

La machine à sens: multiplier dans un texte des mots de même initiale

Pour moi, un livre c'est...

 

Quelques autres exemples de "règles du jeu"...

le semis des rimes: multiplier dans un texte des mots qui riment

l'abécédaire: un texte bref où 26 mots sont en ordre alphabétique.

Mots découpés pour un collage

Dans tous ces genres, respecter évidemment l'unité de sens...!

 début expression écrite * sommaire & édito 087

Rédaction d'une lettre de candidature à partir d'une petite annonce

Classes de 6e & 7e prof. Menuiserie - Construction - E.T.C. Bastogne

Récit de Jean-Marie Lhote

 Durée de la séquence: 3 à 4 périodes de cours

Objectifs

Aider les jeunes à se former afin de se présenter sur le marché du travail avec le maximum de chance de trouver un emploi correspondant à leur formation et à leurs ambitions.

Cette séquence est organisée dans le cadre du programme de français et de la participation à un concours intitulé Cap Emploi, ouvert aux classes terminales de l'enseignement secondaire de Bastogne.

Déroulement de la séquence

À domicile

En classe

Les élèves choisissent dans la presse une offre d'emploi se rapprochant le plus de leur profil et de leurs aspirations.

Un cours est réservé à l'analyse d'une offre d'emploi, à partir d'une observation des offres d'emplois dans les hebdomadaires régionaux. Comparaison.

 

Décodage d'une offre d'emploi:

- le contenu du message

- les abréviations

 

Rédaction personnelle d'une offre d'emploi.

Rédaction manuscrite de la lettre de candidature en réponde à la petite annonce choisie en veillant aux critères suivants:

- orthographe

- style

- motivation

- argumentation

- mise en page et soin dans la présentation du dossier

 

Étude- révision:

- des parties de la lettre

- de la disposition des éléments d'une lettre

- du curriculum vitae et de ses éléments

Dernières retouches avant la remise définitive du dossier et l'examen de celui-ci par le Jury.

Lecture de chaque lettre:

- vérification de l'orthographe,

- conseils relatifs à la rédaction.

 

Observations

*     Les élèves se montrent intéressés par cette séquence; l'aspect concours n'y est sans doute pas étranger puisque des récompenses sont offertes aux sélectionnés (stages en entreprises...).

*     Les élèves de terminales en professionnelles sont souvent démunis lorsqu'ils sont confrontés à l'acte de poser leur candidature écrite.

       Ce activité, supervisée dans le cadre du cours de français, leur rend confiance en eux-mêmes et en leurs nombreuses possibilités. Car, en dépit des lacunes - orthographe, argumentation... - il est des copies personnelles de qualité.

*     Que l'élève soit sélectionné ou non, il a la possibilité de rencontrer les membres du jury et de se voir justifier son résultat à travers un dialogue jury-élèves.

*     Dans le cas d'une sélection, suite à la rédaction de la lettre, une épreuve orale attend l'élève: il s'agit d'un entretien d'embauche en présence d'un jury composé de représentants d'entreprises. 

sommaire & édito 087 * début "candidature"

Ouvrir des livres, ouvrir la porte de la classe...: le défi-lecture

 

Classes de deuxième

Récit de Marie Remy-Constant (ISA Florenville) avec la complicité de Marc Mansis (ISC, Péruwelz) pour la liste des livres et les rencontres

 

Le défi-lecture, c'est une manière formidable d'ouvrir l'esprit, de stimuler la créativité et le sens de l'initiative des élèves, dans le domaine souvent délicat des lectures à domicile...

Le grand principe, c'est de rivaliser en lecture avec des élèves, d'une autre école, de préférence. A cette fin, je suis entrée en contact avec Marc Mansis, de l'Institut St-Charles de Péruwelz. Nous avons composé, pour l'année scolaire, une liste commune de lectures diverses: documentaires,  B.D., poésie, théâtre et romans, de manière à satisfaire divers types de lecteurs.

 

La première étape

du travail consistait - dans toutes les classes de deuxième - à rédiger, seul ou en "couples", des questionnaires variés portant sur les œuvres lues:

questions pour faire découvrir le titre et l'auteur,

            questions-jeux (rébus, mots croisés...),

            questions de cours (portant sur le contenu du livre: personnages, caractères, résumés...)

            et questions d'œil, ainsi nommées parce qu'on y répond en consultant le livre.

Vous voyez que c'est un travail plus attrayant que la bonne vieille fiche de lecture! Nous avons échangé la première série de ces travaux lors de la visite des élèves de St-Charles fin novembre.

 

La deuxième étape:

 répondre aux questionnaires composés par ces mêmes élèves. C'est à ce moment que l'on s'aperçoit qu'il est parfois plus facile d'interroger que de répondre mais aussi que poser des questions est un art délicat!

 

Troisième stade

et point culminant de ce projet: la RENCONTRE, début juin, à Péruwelz, que l'on a activement préparée, notamment en composant de nouvelles questions destinées à être lues et affichées. Nos amis de Péruwelz ont décidé de nous accueillir en présentant des numéros pour leur journée Portes ouvertes. (On devine évidemment le travail appréciable de mise en forme - écrite, orale - préalable à une telle présentation...: c'est vraiment du français que l'on fait, et avec quelle motivation!) C'est ainsi que le concours proprement dit n'a début que l'après-midi.

Les élèves sont répartis en 14 équipes, 7 par écoles. Chacune présente une animation (vente d'un tableau, visite d'un musée, saynète de théâtre, présentation d'une planche de BD, etc.) et répond ensuite à des questions concernant des livres tirés au sort. Chaque équipe est notée lors de la réponse aux questions et son animation est jugée par les professeurs. A la fin du concours, on fait la moyenne de ces notes. La meilleure équipe de chaque école reçoit des livres et chaque institut un trophée (un poster encadré que l'on peut admirer sur un mur de notre école).

Chacun a donné le meilleur de soi pour contribuer à la réussite de cette journée. 

 

Le défi-lecture: une initiative pédagogique qui a vu le jour, il y a une dizaine d'années, dans l'Académie de Caen, et qui a très rapidement fait tache d'huile... également en Belgique (notre revue y a fait écho à plusieurs reprises).

«L'efficacité première d'un défi-lecture (...) réside dans son pouvoir d'attraction: ce pouvoir s'exerce moins par le jeu qui motive certes à la lecture que par les échanges auxquels donnent lieu les lectures effectuées par une communauté scolaire. Les élèves lisent parce que la lecture est socialisée.

Christine Meron et Jean-Jacques Maga, dans Le français aujourd'hui, suppl. du n° 86.

ommaire & édito 087 * début défi-lecture

Liste des livres proposés aux classes de 2e des deux établissements

 Documentaires

 

Jacques COLLET, Habiter dans l'espace, coll. Regards sur l'espace, Hatier

Brian COSGROVE, Le temps qu'il fera, Les yeux de la découverte, Gallimard

Regarde à l'intérieur de ton corps! Les hommes et les animaux, coll. Rayons X, Hachette Jeunesse, 1993

Regarde à l'intérieur des monuments. Anciens et modernes, idem

L'écriture et les livres, Les yeux de la découverte, Gallimard

L'impressionnisme, Passion des arts, Gallimard

 

Bandes dessinées

 

HERGÉ, Tintin au Tibet, Casterman

Edgard-P. JACOBS, La marque d'or, éd. Blake et Mortimer, Bruxelles

Roger LELOUP, Yoko Tsuno. L'or du Rhin, Dupuis

 

Poésie - théâtre - sketches

 

Maurice CARÊME, À l'ami Carême, Hachette Jeunesse

Pierre GRIPARI, Sept farces pour écolier, Grasset Jeunesse

Joël SADELER, L'école des poètes, Hachette Jeunesse

Alain SOUCHON, C'est déjà tout ça, Point Virgule

 

Romans - biographies

 

Elizabeth BORTON DE TREVINO, Je suis Juan de Pareja, Medium Poche

Évelyne BRISOU-PELLEN, La cour aux étoiles, Cascade Aventure, Rageot éd.

Maurice DENUZIÈRE, Un chien de saison, Livre de Poche

Luc DELISSE, Mirage, coll. Travelling, Duculot

Agnès DESARTHE, Je ne t'aime pas, Paulus, Medium Poche

Cécile DROUIN, L'enfant des terres rouges, Livre de Poche, n° 6206

Maud FRÈRE, Vacances secrètes, Folio Junior

Pierre GAMARA, Six colonnes à la Une, Folio Junior

Léon GARFIELD, La montre en or, Gallimard Jeunesse

Jean GEORGE, Ma montagne, L'école des loisirs

Ernestine et Frank GILBRETH, Treize à la douzaine, Folio Junior

Mary Downing HAHN, Tête de melon, Medium Poche

Jean JOUBERT, Le pays hors du monde, Medium Poche

Nadine MONFILS, Les fleurs brûlées, Travelling Duculot

Marie-Aude MURAIL, Baby-sitter blues, Medium Poche

Idem, Sans sucre, merci, id.

Jean-Paul NOZIÈRE, Des crimes comme ci comme chat, Cascade Policier, Rageot éd.

Idem, Retour à Ithaque, Page Blanche, Gallimard

Pierre PELOT, Les larmes de la jungle, Cascade Aventure, Rageot éd.

Claude RAUCY, Les corps chevelus, Travelling Duculot

J.-H. ROSNY aîné, La guerre du feu, Livre de Poche jeunesse

STÉPHANE, Des cornichons au chocolat, Livre de Poche

Georges SIMENON, L'affaire Saint-Fiacre, Presse Pocket

sommaire & édito 087 * début défi-lecture

UN POÈTE, ÇA VIT COMME NOUS ?

À la découverte d'André Schmitz, ou l'histoire d'une matinée pas ordinaire

Article mis en ligne

 

 

Le français, langue vivante... - Le Petit Larousse (P.L.I.) de 1997

 

Propositions pour observer la liste des ajouts

De la première à la sixième

  

Dix ans après, jour pour jour...

Décembre 86: le numéro 51 de notre revue présente les 100 ajouts du P.L.I. de 1987... Décembre 96, rien de nouveau sous le soleil, puisque le lexique demeure une... matière vivante! Chaque année, le P.L.I. présente donc des mots nouveaux, des sens et emplois nouveaux, des locutions nouvelles et de nouveaux noms propres; par exemple: 305 en 77, 100 en 87, environ 3000 (!) pour la refonte importante de 89, 174 en 96, 148 [dont 37 noms propres] en 97. Le P.L.I. prend acte des pratiques linguistiques des usagers de la langue!

Autant dire que, dans ce n° 87, nous maintenons les mêmes objectifs dans l'observation des ajouts:

1.         Montrer que la langue vit, comprendre que son évolution constante est indispensable.

2.         Faire découvrir que cette évolution n'a rien d'anarchique: elle est régie par une diversité de "règles".

 

 

Mots nouveaux

adénovirus n. m.

antiagrégant n. m.

anti-infectieux adj. et n. m.

artothèque n. f.

autopalpation n. f.

avant-soirée n. f.

baroqueux n

basmati n. m.

chili n. m.

communautarisme n. m.

compassionnel adj.

craquant adj.

cyberespace n. m.

déboguer v. t.

écorecharge n. f.

eurosceptique n. et adj.

fun n. m.

générationnel adj.

hip-hop adj. et n. m.

house music n. f.

internaute n.

keuf n. m.

manga n. m.

méga n. m.

mégaflops ou mflops n. m.

mégaoctet n. m.

morphing n. m.

multiculturalisme n. m.

multisoupapes adj.

nanomètre n. m.

nanotechnologie n. f.

organiseur n. m.

panini n. m.

plaquettaire adj.

prépresse n. m.

rattachiste adj. et n. (Belgique)

recomposé adj.

reconduite n. f.

rehausseur adj. m. et n. m.

ribovirus n. m.

siglé adj.

soccer n. m. (Canada)

sociétal adj.

souverainiste adj. et n. (Canada)

surfacturation n. f.

techno adj. et n. f.

thermocollage n. m.

tofu n. m.

vététiste n.

 

Sens et emplois nouveaux

allumer (familier: critiquer)

application (vocabulaire informatique)

Audimat: audience

barbu (familier et péjoratif): militant islamiste

becquet (vocabulaire de l'automobile)

blaireau (familier): individu antipathique

cadre (dans une organisation)

clic (vocabulaire informatique)

confinement (vocabulaire de l'industrie nucléaire)

déjanter (familier): devenir fou

dépendant: qui n'est plus autonome

droit fil (sens figuré)

évoluer (vocabulaire du sport)

gonfler (familier): exaspérer

lézard (familier): problème

localisation (vocabulaire de l'économie)

naviguer (vocabulaire informatique)

neutralisme: théorie génétique

off (domaine du spectacle)

pensionné: retraité (Belgique)

pic: maximum d'intensité

pirater (vocabulaire informatique)

polaire (vocabulaire du textile)

protocole (vocabulaire médical)

surfer: savoir s'adapter

traduction (vocabulaire scientifique)

utilitaire (vocabulaire informatique)

V.T.T.: sport pratiqué avec le V.T.T.

 

Locutions nouvelles

essai thérapeutique en aveugle

bar à vins

borne interactive

en boucle

carte mère

la cerise sur le gâteau (familier)

combiné alpin, nordique

coupe claire (sens figuré)

les vieux démons

marché dérivé

en déshérence

électron libre (sens figuré)

pays émergent

forum électronique

gestionnaire de fichiers

grimper aux rideaux (familier)

horloge biologique

en ligne, hors ligne (télécommunications)

faire le lit de (sens littéraire)

aller (droit) dans le mur (familier)

effet papillon (vocabulaire scientifique)

patate chaude (familier)

péter les plombs, les boulons (familier)

le quatrième pouvoir

servir la soupe (familier)

transfert d'appel (télécommunications)

art vidéo

zones humides (écologie)

 

Abréviations et sigles nouveaux

hyper n. m.

J.T.

 

Nouveaux substantifs

Un associatif

Une décideuse

Un rurbain

  

Le niveau d'approfondissement variera évidemment selon les classes.

a.         Questions à "livre fermé" - Partir du connu!

       Beaucoup de mots nouveaux sont formés de composants (radicaux, affixes) qui nous sont plus ou moins connus (nous les trouvons, en effet, dans quels autres mots qui nous sont déjà familiers?). Ce qui nous permet, en partant du connu, de fonder des hypothèses sur leur sens. Quitte à vérifier ensuite dans ce nouveau P.L.I.

Par exemple,

méga

euro

anti

thèque

 

connu (sans doute) dans:

 

 

mégaphone, mégalomanie, mégalithe...

eurodollar, eurodéputé (ajout du PLI 96)

anticorps, anticoagulant

bibliothèque, cassettothèque

Ajouts:

mégaoctet

eurosceptique

antiagrégant

artothèque

 

b.    Comment expliquer le glissement de sens (par métaphore, c'est-à-dire par comparaison, analogie...)?

de:

surfer, pratiquer le surf

déjanter, faire sortir un pneu de la jante d'une roue      

pic, sommet

blaireau, animal prédateur

à:

surfer, savoir s'adapter

déjanter, devenir fou

pic, maximum d'intensité

blaireau, individu antipathique

       Chercher d'autres exemples où un nom d'animal désigne un humain, soit péjorativement, soit positivement?

       Rechercher et expliquer, dans les ajouts de 1997, d'autres cas de glissement de sens!

 sommaire & édito 087 *début PLI 1997

c.    Certains ajouts de 1997, nous les aurions peut-être déjà rencontrés dans les médias (presse, radio, TV) ou nous les avons sans doute employés nous-mêmes dans nos propres échanges oraux ou écrits. Lesquels, par exemple?

       Pour certains ajouts, nous aurions même pu croire - «puisque nous les utilisons!» - qu'ils étaient déjà attestés dans les éditions précédentes du P.L.I., par exemple: la musique techno, un mégaoctet, un transfert d'appel, pratiquer le V.T.T., etc.

       (Distinguons bien les deux acceptions du mot V.T.T., dont l'une est déjà dans le P.L.I. de 1994.)

       Surprise! Ces termes ne figuraient pas encore dans les éditions précédentes du P.L.I.! Preuve que le P.L.I. ne fait que "constater" l'usage... notre usage! Encore que, à juste titre, il ne prenne pas acte de toute création lexicale (voir plus loin: § h).

       Petite enquête: les mots ou expressions suivants - couramment utilisés ces temps-ci - sont-ils cependant attestés par les dictionnaires? Si oui, depuis quand? (Il sera intéressant de comparer des P.L.I. récents, d'une année à l'autre; ou de comparer avec le Petit Robert.)

             purification ethnique - IFOR - cybercafé - (dé)verrouiller un document - tuciste ou tucard (valeur des suffixes!) - diéséliser (Publicité Honda janvier 1996) - mesurette (Yvon Gattaz, patronat français, sur RTL, septembre 1983) - écotaxer (Vers l'Avenir, mars 1993) - S.D.F. - touches de raccourci - R.M.I. - érémiste (La Vie, janvier 1995) - les illégaux (nom désignant des humains) - emprunt notionnel - le rap - air bag - vache folle (maladie de la -) - turbodiesel...

d.    Un même verbe... deux dérivés: reconduction, et le "nouveau" nom: reconduite. Quelle différence?

       Réflexion sur la nominalisation, où les suffixes permettent de distinguer les significations.

       Exemples:

       plongée / plongeon, tirage / traction, adhésion / adhérence, attirance / attraction, gonflage / gonflement, nettoyage / nettoiement...

       Recherchons d'autres exemples de cette sorte et observons la variation de sens.

 

e.    Politique, communication, médecine, économie, mécanique, sport... la constante évolution des pratiques et des objets dans tous les domaines explique la nécessité de "nommer" ce qui est nouveau ou transformé.

       Recherchons des exemples dans les ajouts de 1997.

       Réflexion sur la vie de la langue comme reflet de situations ou de problèmes contemporains. Des formes comme rattachiste, eurosceptique, confinement, reconduite... évoquent des comportements, des pratiques observables dans notre actualité!

       Mais certains objets ou situations peuvent être éphémères... Les dictionnaires du troisième millénaire vont-ils encore en prendre acte? En dehors des cours d'histoire, qui parlera de T.U.C., de franquiste, de scoubidou, de draisienne...?

f.     La langue familière - et plus généralement la langue populaire - est créative, souvent de façon imagée ou plaisante: dans les ajouts (de même que dans des dictionnaires antérieurs), nous constatons l'apport du registre familier dans l'enrichissement de la langue. Par exemple:

       P.L.I. de 1987: bidouiller (bricoler), bécane (micro-ordinateur), pianoter (sur un ordinateur)...

       P.L.I. de 1996: allumé, adj. et n. (un peu fou, passionné), beurette (jeune femme d'origine maghrébine), crapoteux (très sale, sordide), texto adv. (textuellement)...

 

g.    L'ouverture à certaines formes de langues étrangères, ainsi qu'aux variantes ou créations régionales: recherchons des exemples dans les ajouts.

       Réflexion sur "conservatisme ou tolérance" vis-à-vis de la langue.

       La réflexion doit s'élargir au métissage des cultures... puisque toute culture se dit dans... des mots.

       Une culture repliée sur elle-même peut-elle survivre? C'est précisément par le métissage qu'une culture vit et s'enrichit (voir Michel Serres, par exemple dans Le tiers instruit!).

 

h.    La créativité lexicale à la porte de tous... mais le P.L.I. ne prend pas acte de toute forme nouvelle!

       Par exemple, la publicité: elle crée des mots nouveaux pour des produits nouveaux: Loisirail, Twingo, Allurelle, Plantarelle, aspivenin, Eurocoptère, vélocation...: elle lance des slogans: "Pour européiser votre voiture", "Stratéginnovez" (foire de la "fonction commerciale" Paris mai 86), "Tombolez un beau tour du monde" (Delhaize automne 89)...

       De même dans tous les domaines: démocrature (Le Pen, fin 90 ou début 91), jospingre (calicot d'étudiants novembre 90), bonussé / malussé (émission radio sur les assurances décembre 91), nous retriplons de vigilance (déclare un gendarme, à propos du plan vigipirate, octobre 95)...

       De telles créations lexicales entreront-elles quelque jour dans le P.L.I.?

       On peut en douter!

       Surtout pour des mots éphémères tels que la jupette (France, été 96: subvention à l'achat d'un véhicule), ou trop localisés dans l'espace tels que l'Elysette (siège du gouvernement wallon à Namur).

      Et plus encore pour ces mots - pourtant si expressifs, si efficaces, et tout à fait conformes aux "usages" de la formation des mots - mais qui ne durent parfois que l'instant de leur émission: Cybermafieux contre cyberflics * (titre dans La Libre Belgique juin 96), la dékarajanisation (de l'orchestre de Vienne; un critique musical, France Musique, septembre 96), l'après-mur (de Berlin; La Vie, janvier 95), l'humour shadokal (de Pierre Desproges; La Vie, décembre 82), la voyoucratie (Jacques Chirac, mars 84, à propos de supporters anglais


* Ce titre figure dans le "corpus" d'un article sur la stylistique des titres, à paraître dans le numéro 88 de LMDP. Parmi les moyens stylistiques étudiés, la... néologie!

sommaire & édito 087 * début PLI 1997

 

LMDP

langue maternelle * documents pédagogiques

Ressources pour la classe de français dans l'enseignement secondaire * Revue trimestrielle

 http://docpedagfrancais.be/*  Écrivez-nous

Échange, recherche, formation

 

 

Copie autorisée pour usage pédagogique non lucratif et avec mention de la source

 

 

ACCUEIL
Ouvrir un numéro en ligne

ALPHABET

Index de tous les fichiers LMDP

COIN LECTURE

bibliographie, programmes, sites...

LIBRAIRIE

livres recensés depuis janvier 2001

ARCHIVES:

  86 articles parus dans LMDP

JULIBEL, le français d'aujourd'hui

Base de données initiée à la rédaction de LMDP

Julibel - recherche * Julibel - mode d'emploi

SOMMAIRE 

numéros parus depuis 1990